vendredi,26 novembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: un commerçant du marché Mont-Bouët testé positif

Covid-19: un commerçant du marché Mont-Bouët testé positif

Ecouter cet article

C’est au cours sa 24ème conférence de presse journalière que le vice-président et porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a révélé que des 18 nouvelles personnes testées positives au Coronavirus en 24 heures au Gabon, il y figure un commerçant du marché Mont-Bouët. Un cas qui doit alerter la population de Libreville déjà confinée sur la nécessité de respecter scrupuleusement cette mesure gouvernementale. 

Le Covid-19 est présent au Gabon depuis le 12 mars 2020, cette information nous l’avions,, nous en avions conscience. Le constat froid et véridique que l’on fait au terme de la 24ème conférence du Copil c’est que le virus est désormais en croisade dans la capitale au regard des personnes testées positives et du nombre de contaminés en 24h sans cesse croissant. Après 10, puis 8 en 24 h, le Gabon vient de battre à nouveau son record en enregistrant 18 cas d’un coup pour cette première journée de confinement total. 

Des 18 cas recensés ce lundi 13 avril, il y a un commerçant du plus grand marché de Libreville testé positif après des contacts avec un patient malade. C’est en substance ce que l’on retient des explications du Dr Guy Patrick Obiang Ndong. « Il s’agit de 17 cas de contamination communautaire secondaire à contact étroit avec un sujet déjà positif au covid-19 et la 18ème personne est un commerçant qui travaille au marché Mont-Bouët qui a présenté un certain nombre de symptômes évocateurs du covid-19 et qui a été admis à l’hôpital d’instruction des armées d’Akanda où le diagnostic s’est révélé positif », at-il déclaré. 

Au regard de sa particularité et eu égard à sa profession qui nécessite contact et présence dans des zones de fortes affluence, on est en droit de nous interroger sur le nombre de personnes que ledit patient contact a pu contaminer avant de présenter les symptômes et de contacter le 1410. Les services du Copil ont-ils  les moyens nécessaires de les retrouver et de procéder aux tests ? Ont-ils identif les cas contacts les plus proches ? Autant de questionnements et un contexte qui doivent conduire les Gabonais et partant l’opinion à s’attendre dans les le prochains jours, à une nouvelle vague de contaminations

Conscient de caractère viral et de la propagation du virus qu’il n’a d’ailleurs pas voulu cacher en déclarant que « Cette dernière contamination nous montre l’ampleur de l’épidémie et sa gravité », l’actuel secrétaire du ministère de la Santé n’a pas manqué de sensibiliser à nouveau les populations sur la nécessité de respecter le confinement que viennent de déclarer les autorités en évitant au Gabon une situation « une trajectoire imprévisible et explosive de cette pandémie », comme l’a si bien souligné le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale à l’occasion de son discours du 19 avril 2020 au moment de justifier l’état d’urgence.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Enami Shop