vendredi,22 octobre 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: suspension du vaccin AstraZeneca en RDC

Covid-19: suspension du vaccin AstraZeneca en RDC

Ecouter cet article

La mésaventure du vaccin anti Covid AstraZeneca est loin d’avoir trouvé son épilogue. En effet, après plusieurs pays européens qui ont annoncé la suspension dudit vaccin, le tour est récemment revenu à la République démocratique du Congo (RDC) de décider de retarder l’utilisation dudit vaccin. 

C’est une décision qui fait suite à de potentiels effets indésirables graves relevés chez des patients, notamment celui lié à la formation de caillots sanguins survenant après l’administration du vaccin anglo-suédois AstraZeneca. La RDC qui avait prévu lancer sa campagne de vaccination le lundi 15 mars dernier dans les quatre provinces les plus touchées par la pandémie, après avoir reçu 1,7 million de doses dudit vaccin dans le cadre de l’initiative COVAX, l’a tout simplement remise à plus tard. 

Les autorités congolaises évoquent des raisons « préventives » et disent attendre « toutes les conclusions sur le lot de vaccin AstraZeneca ayant causé dans plusieurs pays des troubles majeurs ». La RDC rejoint ainsi les pays qui ont suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca. L’OMS estime en revanche qu’il n’y a aucun lien entre le vaccin et un risque accru de développer un caillot sanguin.

Le Danemark a été le premier pays à suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca, le 11 mars dernier. La Norvège lui a emboîté le pas suivi de l’Islande et la Norvège. La France, par la voix de son président Emmanuel Macron, a également suspendu ce lundi 15 mars 2021 l’utilisation du vaccin AstraZeneca.

Laissez votre commentaire

Enami Shop