jeudi,29 juillet 2021
AccueilA La UneCovid-19: silence radio du ministère de la Santé sur la vaccination des...

Covid-19: silence radio du ministère de la Santé sur la vaccination des Forces de défense et de sécurité

Ecouter cet article

Un mois après le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 le 23 mars dernier et alors que le ministère de la Santé avait annoncé le démarrage de la vaccination dans les infirmeries militaires, on n’en sait toujours rien de la vaccination des Forces de défense et de sécurité (FDS) au Gabon. En effet, le gouvernement semble entretenir  le flou sur la proportion des membres des FDS vaccinés à ce jour quand on sait que ces derniers sont le plus exposés au risque de contamination. 

Conformément au Plan national de vaccination contre la Covid-19 élaboré par le ministère de la Santé, les Forces de défense et de sécurité figurent parmi les groupes cibles prioritaires à la vaccination au Gabon. Mais depuis le début de la campagne de vaccination le 23 mars dernier, laquelle est désormais effective dans trois provinces du pays à ce jour, le gouvernement semble entretenir le flou sur l’administration du vaccin sur ce groupe de personnes qui figurent parmi les plus exposées dans cette lutte contre la Covid-19. 

On constate que bien que le fait que le ministère de la Santé avait promis une transparence sur les activités liées à la campagne de vaccination, il reste silencieux sur la proportion des personnes cibles vaccinées. C’est le cas notamment des forces de défense et de sécurité, dont le nombre des membres vaccinés n’a curieusement jamais été communiqué à ce jour, par le Comité national de vaccination contre la Covid-19. 

Pourtant, selon une source, la vaccination des Forces de défense et de sécurité aurait bel et bien débuté dans les infirmeries militaires, mais les chiffres ne sont toujours pas communiqués, comme c’est le cas actuellement pour les hypertendus, les diabétiques et les plus de 60 ans.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme