dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: ruée vers les cliniques privées pour des tests de dépistage

Covid-19: ruée vers les cliniques privées pour des tests de dépistage

Maintenant qu’il est indispensable pour pouvoir se déplacer vers l’intérieur du pays, de plus en plus de Gabonais ressentent le besoin de se faire dépister à la Covid-19. Mais un problème complique les procédures: la durée des résultats des tests. Toute chose qui peut pousser les populations à se rendre dans les centres de santé privés et débourser des sommes importantes quand on sait que le service est entièrement gratuit dans les structures publiques. 

Le gouvernement à traver ses prérogatives  et avec l’accompagnement du  Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à Coronavirus (Copil-Coronavirus), a mis en place un système de test de dépistage massif et gratuit dans les structures publiques qui, s’inscrit dans la stratégie nationale de riposte contre le coronavirus. Un dispositif visant à permettre à un grand échantillon de la population de se faire dépister afin de « renforcer l’efficacité de la riposte contre la Covid-19 ».    

Seulement, au regard de nombreuses récriminations faites par les populations ledit dispositif ne tiendrait pas ses engagements. Au nombre des couacs enregistrés, on note le déficit des écouvillons rendant non pertinente l’initiative de dépistage de masse. Autre inconvénient dans cette affaire, la durée des résultats des tests de Covid-19. Alors que les responsables du Copil-Coronavirus indiquaient qu’il faudrait attendre 3 jours au trop avant d’obtenir des résultats, les usagers constatent pour le regretter que l’attente peut durer jusqu’à une semaine, voire plus. 

Conséquence, à défaut des structures publiques, beaucoup choisissent de se rendre dans des centres de santé privés déboursant des sommes énormes, comme le rapporte L’Union dans un cas concernant le Centre médical inter-entreprises où « les résultats du dépistage à la Covid-19 sont délivrés aux patients sous 48 heures, après avoir déboursé 70 000 FCFA ».   

Tentant de rassurer la population sur cette situation, le ministre de la Santé, le Dr. Max Limoukou, prenant part à une réunion ce mercredi 8 juillet en présence du chef du gouvernement, a déclaré « nous allons tout faire pour paramétrer ces appareils de telle sorte qu’au bout de 24 heures, l’usager ait ses résultats », faisant référence aux appareils utilisés dans les laboratoires agréés pour dépistage de la Covid-19. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt