samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: près de 8 milliards de FCFA de la BAD pour soutenir...

Covid-19: près de 8 milliards de FCFA de la BAD pour soutenir la CEMAC

Ecouter cet article

Avec à ce jour pas moins de 13177 patients infectés, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) apparaît comme une des zones les plus touchées à l’échelle du continent. Néanmoins, en dehors de l’aspect sanitaire, c’est sur le plan économique que la communauté apparaît la plus vulnérable. Une situation qui vient de conduire la BAD à lui apporter son soutien.

Ce mardi 2 juin 2020, le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un financement de 13,55 millions de dollars soit un peu moins de 8 milliards de FCFA à la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et la République démocratique du Congo (RDC), pour soutenir la lutte contre la pandémie de Covid-19.

En effet, prévoyant notamment la fourniture d’équipements de protection aux agents de santé, la mise à disposition de kits sanitaires et de kits de test, la fourniture d’ambulances médicalisées aux structures sanitaires, mais également la formation des agents communautaires pour la recherche, le suivi des contacts et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention, cette enveloppe devrait permettre aux Etats de la zone dont le Gabon d’accentuer la lutte contre cette pandémie.

Avec déjà 13177 patients infectés sur les 165244 cas que compte le continent pour  322 décès et 5 419 guéris, la zone CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Guinée équatoriale, Tchad), déjà vulnérable du fait de la baisse soutenue des recettes pétrolières, devrait notamment profiter de cette enveloppe pour développer un système d’alerte précoce et booster la communication autour de la Covid-19.

A noter que ce projet qui vise notamment l’amélioration de la prévention et le renforcement du contrôle de la pandémie de Covid-19 en Afrique centrale, l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions sanitaires et le renforcement de la résilience des populations, sera mis en œuvre sous la forme d’un bien public régional. Ces activités devant être mises en œuvre par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC) avec le concours de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en qualité d’agence d’exécution. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop