Covid-19: Port-Gentil frappé par une rupture de produits désinfectants

Gabon Gabonmediatime Pénurie De Gel Hydroalcoolique
Image illustrative d'une pharmacie en ruptude de masque et de gel hydroalcoolique © D.R. REUTERS/Eric Gaillard

Alors que les autorités sanitaires multiplient sans cesse les appels à respecter les mesures préventives pour limiter la propagation du coronavirus, il apparaît qu’à Port-Gentil dans l’Ogooué  Maritime, les produits désinfectants notamment des gels hydroalcooliques sont en rupture de stock. Les pharmacies de la ville pétrolière ne parviennent plus à répondre à la demande, rapporte L’Union


C’est une situation à laquelle il fallait s’attendre. Lors de l’enregistrement du premier cas testé positif au coronavirus au Gabon, le 12 mars dernier, nombreuses sont les personnes qui ne prenaient pas l’épidémie au sérieux. Le Gabon compte à ce jour 6 patients positifs et de nombreuses personnes mises en quarantaine. « L’heure est donc grave », dit le gouvernement dans une récente communication. A Port-Gentil la population se rue dans les pharmacies afin d’acheter un gel désinfectant. Trop tard, il y a rupture de stock. 

« Chez moi, j’utilise le savon pour me laver les mains. Une fois sorti, je me rends parfois après avoir manipulé certains objets venant d’autres personnes, dans les magasins et pharmacies qui désinfectent les mains des clients à l’entrée. », confie un habitant de la ville de sable aux confrères de L’Union. Un citoyen plutôt responsable. Mais combien sontt-il à agir de cette façon? 

Le gouvernement qui avait annoncé il y a une semaine la production de 20 000 gels hydroalcooliques à Nkok « d’ici les prochaines semaines », pour pallier toute éventualité de « pénurie », est à nouveau interpellé.

Laissez votre commentaire