lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneCovid-19: police et lieux de culte mis à contribution pour booster la...

Covid-19: police et lieux de culte mis à contribution pour booster la vaccination

Ecouter cet article

Dans le souci de faire face à la résurgence des cas positifs au covid-19 observée depuis le début du mois de septembre 2021, les experts de la riposte nationale se sont réunis le 21 septembre dernier, autour du ministre de la Santé. Objectif, discuter d’une stratégie de renforcement du Plan de riposte. Ainsi, pour booster la vaccination contre le covid-19, les autorités sanitaires misent entre autres sur l’implication de la police et des leaders des confessions religieuses.

Les éléments de forces de défense nationale, sillonnent depuis quelques jours des rues de certains quartiers de Libreville, dans des véhicules équipés de haut-parleurs pour sensibiliser les populations au respect des gestes barrières ainsi qu’à la vaccination. Le message se veut clair et précis: « vaccinez-vous, la vaccination c’est important, respectez les mesures barrières », a-t-on pu entendre. 

A l’heure actuelle, il reste difficile de confirmer que cette mesure produit son effet. Mais les équipes de la coordination technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte de l’épidémie à coronavirus (Copil-Coronavirus) et du Comité national de vaccination (Copivac) semblent être prêtes à jouer toutes les cartes pour refréner la circulation active du virus. 

En effet, dans les jours qui suivront, les leaders religieux devront s’impliquer dans la campagne de vaccination en encourageant leurs fidèles hésitants à sauter le pas. « Concernant la communication et la sensibilisation, un accent particulier sera mis sur l’engagement communautaire avec l’implication de l’ensemble des forces vives de la Nation, notamment les leaders des différentes confessions religieuses et acteurs de la société civile ». Telle est l’une des décisions prises à l’issue de la rencontre entre les experts de la riposte nationale qui s’est tenue le mardi 21 septembre 2021. 

Il faut noter par ailleurs, que dans le cadre de la surveillance épidémiologique, la Coordination technique du Copil-coronavirus a préconisé la mise en place d’un système d’alerte dans les écoles, les lieux de culte, les administrations, les supermarchés, les espaces publics. Elle a également recommandé la révision de la stratégie de dépistage intégrant les TDR (tests de diagnostic rapide) au niveau du site de prélèvement de l’aéroport de Libreville, l’intensification du dépistage en milieu scolaire et l’élaboration d’un nouvel algorithme. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop