mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: plus de volontaires que de personnes prioritaires vaccinées

Covid-19: plus de volontaires que de personnes prioritaires vaccinées

Ecouter cet article

Que ce soit au Centre hospitalier universitaire de Libreville ou à Jeanne Ebori, les sites retenus pour la vaccination anti-covid-19 accueillent bien plus de volontaires que de personnes prioritaires qui avaient été désignées par le gouvernement gabonais. Entre personnel de santé, ceux des secteurs civil, militaire, les personnes ayant des comorbidités, les enseignants et les commerçants, il est difficile de rallier les prioritaires à la vaccination. 

Personnes âgées présentant des comorbidités (diabète, hypertension et autres pathologies), ou encore les éléments de forces de défense et de sécurité(FDS), les cibles dites prioritaires quant au vaccin contre la Covid-19 détaillées par les membres du gouvernement depuis le début de la campagne de vaccination au Gabon ne semblent pas adhérer à ce projet. 

Et pour cause, après observation les volontaires sont plus à même de vouloir sauver leur peau plus qu’autre chose. Espérant reprendre le contrôle d’une vie normale sous peu. Tandis que les personnes prioritaires du vaccin anti-covid-19 entre autres les travailleurs des secteurs à risque élevé, notamment les enseignants du secondaire et les commerçants, semblent être réfractaires à l’idée de la vaccination. 

Cette résistance à ladite vaccination pourrait s’expliquer par l’idée selon laquelle le peuple croit pour la majorité être pris pour des cobayes en phase expérimentale.  Quoi qu’il en soit, on n’aura pas eu besoin de motiver les populations plus que cela. Chaque personne visiblement convaincue des avantages à tirer du vaccin Sinopharm s’est mobilisée et continue d’ailleurs de le faire pour pouvoir en finir avec cette pandémie.

Laissez votre commentaire

Enami Shop