vendredi,15 janvier 2021
Accueil A La Une Covid-19: plus de 400 personnes prises en flagrant délit à la Pointe-Denis

Covid-19: plus de 400 personnes prises en flagrant délit à la Pointe-Denis

C’est au cours d’une descente des agents de la Gendarmerie nationale qu’une bande d’amis a été prise en flagrant délit de rassemblement de plus de 30 personnes à la Pointe Denis. Selon la chaîne d’information en continue  Gabon 24, ce sont plus de 400 personnes tous âges confondus qui ont été prises . Et ce, au mépris total des gestes barrières érigés comme seul gage de protection contre le Coronavirus.

Alors que le ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong ne cesse d’interpeller les populations sur le danger lié à la crise sanitaire due à la Covid-19, il semble que cet appel à la vigilance ne concerne que la capitale Libreville. La preuve avec l’interpellation de près de 400 personnes qui malgré les restrictions gouvernementales s’adonnaient allègrement à des réjouissances en violation des mesures barrières. 

Accolades, absence de masques et de gels, les fêtards semblaient avoir délibérément décidé de ne pas observer les recommandations du gouvernement. Lequel a récemment rappelé que les rassemblements de plus de 30 personnes sont prohibés et que les personnes mises en cause seraient poursuivables.

Après avoir dispersé les fêtards en état d’ivresse pour la plupart, les gendarmes se sont engagés à identifier les organisateurs. Lesquels devraient tout logiquement répondre de leurs actes inconsidérés qui auront exposé plusieurs centaines de personnes à la Covid-19. Selon une source proche du dossier, ce sont des autochtones de l’îlot qui se sont organisés pour la fête clandestine de plus de 3 jours. La même source précise que « des fêtes de ce genre sont organisées tous les jours. On craint le pire durant le 31 décembre », a-t-elle confié à Gabon Media Time. 

Si la dénonciation est un acte courageux, plusieurs observateurs de la vie publique espèrent que les autorités compétentes aillent au bout de leur procédure en infligeant des sanctions exemplaires à ces personnes insoucieuses. Ceci démontre l’inconscience et l’égoïsme de certains acteurs économiques qui peinent à intégrer en eux le respect de gestes barrières.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion