mardi,14 juillet 2020
Accueil A La Une Covid-19: pas de prescription de Fagaricine et de Covid-organics sans essais scientifiques...

Covid-19: pas de prescription de Fagaricine et de Covid-organics sans essais scientifiques concluants

C’est au cours de son 56ème point de presse tenu ce lundi 26 mai 2020 que le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong est revenu après les questions de la presse sur les démarches visant à faire admettre comme traitement la Fagaracine et / ou le Covid-organics. Pour le vice-président du Copil, le comité technique et scientifique attendent des garanties la crédibilité de la Fagaricine et sur l’innocuité du Covid-organics

Global Media Time Gifpx

Au cours d’un de ses points de presse qu’il tient quotidiennement depuis le début au Gabon de la crise sanitaire liée à la Covid-19, le porte-parole du Copil après la présentation d’un produit appelé Fagaicine par plusieurs chercheurs et praticiens de médecine traditionnelle gabonaise, avait exigé des testes cliniques avant tout usage de ce médicament présenté par le Dr. Pierre Pyebi Oyoubi comme « un produit fini et breveté qui peut être une solution gabonaise à court terme face au coronavirus ». 

Interpellé sur cette question à l’occasion de son 56ème point de presse tenu ce lundi 26 mai 2020, le vice-président du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), a exigé le document scientifique de la Fagaricine. « A ce jour ni le comité technique, ni le comité scientifique ne dispose en leur sein un document scientifique sur la Fagaracine. A partir de ce moment, nous ne pouvons pas autoriser la prescription de ce médicament à savoir la Fagaricine »,a-t-il déclaré. 

S’agissant du Covid-organics, si le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a salué le fait que l’Organisation mondiale de la Santé a décidé d’accompagner Madagascar dans son processus, il a précisé que ce n’est qu’au terme des essais réalisés s’ils sont positifs que l’éventualité de l’administrer aux patients du Gabon pourra être envisagée. « Pour ce qui est du Covi-Organics, L’OMS a accepté d’accompagner Madagascar. C’est une bonne nouvelle, au moins Madagascar va pouvoir faire toutes les étapes qui permettent de valider ou non un médicament. Si les essais sont concluants, à partir de là, nous allons prescrire le Covid-organics », a-t-il précisé.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt