mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneCovid-19: Ossouka Raponda réaffirme sa volonté de se faire vacciner

Covid-19: Ossouka Raponda réaffirme sa volonté de se faire vacciner

Le Gabon va franchir un nouveau cap dans la lutte contre la propagation de la Covid-19 avec l’arrivée ce vendredi 12 mars 2021, de 100 000 doses de vaccin du laboratoire chinois Sinopharm. Alors que la population continue de se montrer réfractaire à l’administration de toutes formes de vaccin, du côté de l’exécutif, la cheffe du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda a réaffirmé sa volonté d’être parmi les premières personnes à recevoir le vaccin, comme pour montrer son innocuité. 

Au Gabon, le Plan national de vaccination se confirme, le pays devrait très bientôt débuter sa campagne de vaccination. C’est dans ce cadre que 100 000 doses de vaccin chinois ont atterri ce vendredi 12 mars 2021 sur le tarmac de l’aéroport de Libreville en fin d’après-midi. Les membres du gouvernement, dont le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, ont pour ce faire, effectué le déplacement pour la réception de ces doses de vaccin considéré aujourd’hui comme « le dernier rempart face à cette pandémie », selon le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong. 

Si pour le gouvernement cette arrivée constitue un ouf de soulagement pour l’exécutif, la population, elle, continue de se montrer réfractaire à l’administration de toutes formes de vaccin. C’est dans le souci de rassurer ses concitoyens que Rose Christiane Ossouka Raponda a annoncé son intention d’être parmi les premières personnes qui recevront ce vaccin. « La population n’a pas à s’inquiéter, le Gabon n’est pas le premier pays à bénéficier de ce vaccin. Moi-même en tant que premier ministre, je me ferai vacciner », a-t-elle déclaré devant la presse nationale et internationale. 

Rappelons que la vaccination ne sera pas obligatoire pour tous, comme l’ont cessé de le marteler les membres du gouvernement. Selon le ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong « l’objectif n’est pas de vacciner toute la population ». En effet, les personnes prioritaires dans le Plan national de vaccination demeurent les personnes âgées, les personnes  à la santé fragile, le personnel soignant et les forces de sécurité.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion