jeudi,29 juillet 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: «Ne gaspillons pas les sacrifices de 2020», avise l’OMS

Covid-19: «Ne gaspillons pas les sacrifices de 2020», avise l’OMS

Ecouter cet article

Dans une vidéo diffusée le Jeudi 24 décembre 2020 le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé Tedros Adhanom Ghebreyesus a tenu à appeler les gouvernants des différents pays du système des Nations Unies à faire preuve de vigilance en cette période festive de fin d’année du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Pour ce dernier il est nécessaire de ne pas gaspiller les efforts consentis dans la lutte contre ce virus qui a déjà causé la mort de plus de 1,7 million de personnes. 

Alors que des milliards d’individus sont engagés à célébrer de manière festive la fin d’année 2020, de véritables doutes subsistent sur la capacité des États-membres de l’ONU à maintenir le même engagement dans la riposte contre la propagation du coronavirus dans le monde en période de fêtes. A cet effet, le patron de l’Organisation mondiale de la Santé a interpellé les gouvernements sur la nécessité de ne pas lever le pied. 

« Dans le monde entier, pendant cette année terrible, nous avons vu les sacrifices faits par tant de gens pour protéger et préserver la vie. Nous ne devons pas gaspiller ces sacrifices », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus dans son message vidéo diffusé tard jeudi. Un appel à la prise de conscience judicieux quant on sait que la pandémie qui sévit depuis le début de l’année 2020 connaît une mutation insoupçonnée.

Par ailleurs, Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est montré rassurant quant à une potentielle sortie de crise tributaire des avancées scientifiques. « En dépit de toutes ces pertes, nous avons tout de même de l’espoir. Les vaccins offrent la solution pour sortir enfin de cette tragédie. Mais il faudra du temps pour que le monde entier soit vacciné », a-t-il encore souligné.

Pour information, l’OMS a validé 61 vaccins qui sont déjà entrés en phase d’essai sur les humains. A ce jour, seuls 16 d’entre eux ont atteint la phase finale. Sur le dernier trimestre, ce ne sont pas moins de 172 autres vaccins qui seraient en train d’être développés dans des laboratoires du monde entier. Des lueurs d’espoir donc pour le monde qui traîne le lourd bilan de 1,73 million de morts.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme