jeudi,25 novembre 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: Mvou Ossialas dénonce un plan de détournement massif

Covid-19: Mvou Ossialas dénonce un plan de détournement massif

Ecouter cet article

La gestion de la crise économico-sanitaire liée à la propagation du Covid-19 n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion publique qui pour une majorité la juge catastrophique. C’est le cas du président  de la Confédération des syndicats des régies financières (Cosyref)  Wilfried Erisco Mvou Ossialas qui a fustigé l’attitude du gouvernement qui semble incapable de  mettre en oeuvre les mesures annoncées par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et dont des membres auaient pour dessein le détournement du budget alloué pour la lutte contre cette pandémie. 

Critiqué pour avoir réclamé le paiement des primes spécifiques aux agents des régies financières et des administrations assimilées en cette période de crise sanitaire pour disait-il « apporter nos contributions à l’appel du Chef de l’Etat », le président de Cosyref n’est pas allé par le dos de la cuillère pour répondre aux attaques dont il a fait l’objet. Si pour Wilfried Erisco Mvou Ossialas, le commanditaire de ces informations n’est  autre que le gouvernement, il a énuméré des faits qui dénotent de l’irresponsabilité de ses membres notamment sur la gestion de la crise du Covid-19. 

Ainsi, le président de la  Confédération des syndicats des régies financières a fustigé la gestion opaque de la crise sanitaire. « Ce qui est indécent c’est que le président de la République a pris des mesures mais que le gouvernement soit dans l’incapacité de les mettre en oeuvre. Ce qui est indécent c’est lorsqu’on confine toute une population pour du vent », a martelé Wilfried Erisco Mvou Ossialas. 

Par ailleurs, le leader syndical s’est insurgé contre le fait que des membres du gouvernement veulent « prendre pour excuse la crise de la Covid-19 pour opérer des blanchiments d’argent ». « Ce qui est indécent c’est qu’on voudrait mettre en place une comptabilité sans loi ni règlement pour pouvoir opérer des détournements massifs des deniers publics », a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, il a estimé que des personnalités torpillent les décisions du chef de l’Etat. « Alors que le président vous a nommés à des fonctions pour l’accompagner vous faites des choses dans l’ombre pour saboter son action », a dénoncé Wilfried Erisco Mvou Ossialas.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop