lundi,10 août 2020
Accueil A La Une Covid-19: Mbadinga Madiya pour une réforme du modèle d'organisation du commerce intérieur...

Covid-19: Mbadinga Madiya pour une réforme du modèle d’organisation du commerce intérieur et extérieur

La crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19  aura à terme, pour de nombreux observateurs un impact indéniable sur l’économie gabonaise qui devra repenser sa politique pour endiguer les conséquences de cette pandémie. Si dans une tribune parvenue à Gabon Media Time, le ministre en charge du Commerce Hugues Mbadinga Madiya relève que cette crise économico-sanitaire aura un impact sur le commerce  intérieur et extérieur, elle devrait surtout être l’occasion « de restructurer notre modèle d’organisation du commerce ». Ci-dessous l’intégralité dudit libre-propos.  

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

« Le monde est témoin d’une crise sanitaire et économique inédite qui a eu pour effet un double choc sur l’offre et la demande mondiale. 

Dans notre pays, l’impact de cette crise va se faire ressentir de manière variée sur : les finances publiques (le prix du baril du pétrole a baissé de moitié depuis le début de la crise), l’offre et la demande intérieures ; le commerce intérieur et extérieur.

Au niveau du commerce extérieur, la survenue de la crise génère de nombreuses contraintes qui minent le commerce des marchandises et rendent difficile l’approvisionnement du pays : le resserrement de l’offre de produits, le renchérissement des coûts et délais logistiques, le renchérissement du cours de certains produits de base tels que le riz ou le blé. 

Au niveau du commerce intérieur, l’activité est fortement touchée par les mesures sanitaires prises par le Gouvernement pour faire face au COVID 19, mais aussi par la baisse incidente de la demande intérieure due à l’effondrement de l’activité dans de nombreux secteurs moteurs comme les mines, le pétrole, le bois.

La crise actuelle a en outre révélé des difficultés structurelles dans l’organisation de notre commerce intérieur et extérieur : pas de stocks stratégiques, capacités de stockage relativement limitées (3 mois en moyenne) ; une multiplicité d’intervenants qui augmentent le prix au consommateur final.

Face à cela, le Gabon n’a pas d’autre choix que de compter sur ses ressources internes notamment la production locale concentrée essentiellement sur des secteurs comme l’eau minérale, le sucre, les produits vivriers, le secteur avicole.

En appui de cette stratégie mise en œuvre avec des acteurs locaux, entreprises, et coopératives, il convient de s’assurer d’une gestion rationnelle des stocks de produits, pour s’assurer de leur disponibilité sur l’ensemble du territoire. C’est l’objet du comité interministériel sur les approvisionnements, mis en place par le Gouvernement.

Il paraît en outre essentiel de repenser notre modèle d’organisation du commerce à travers :la révision du schéma logistique d’organisation du commerce de gros ; demi-gros et la grande distribution ; la création de marchés d’intérêt national aux frontières notamment à Bitam, Leconi et Doussala.

En conclusion, la leçon à tirer en matière de commerce est de nous appuyer d’abord sur nos forces internes car nous sommes capables de susciter une offre locale de produits en substitution aux importations.  Sur cette base, et en droite ligne avec la mise en place future de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF), nous devons nous appuyer en complément de nos efforts internes, sur le commerce régional. Enfin, la crise apparaît comme une opportunité pour nous de restructurer notre modèle d’organisation du commerce.

Le Ministre du Tourisme, du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Industrie

Hugues Mbadinga Madiya ». 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Street 103 Gabon Gmt