lundi,26 juillet 2021
AccueilA La UneCovid-19: Maganga Moussavou fustige le déficit de communication du gouvernement sur le...

Covid-19: Maganga Moussavou fustige le déficit de communication du gouvernement sur le vaccin

Ecouter cet article

C’est au cours du Forum de la presse qu’il a lancé le mercredi 14 avril dernier que le président du Parti social démocrate (PSD) Pierre Claver Maganga Moussavou a tenu à s’exprimer sur le bilan vaccinal contre la Covid-19 qui semble piétiner depuis son lancement le 23 mars 2021. Une situation que l’ancien vice-président de la République explique par le déficit en communication du gouvernement qui peine à convaincre les populations sur l’efficacité du vaccin. 

Lors de cet exercice qu’il veut mensuel, l’ancien maire de la commune de Mouila est longuement revenu sur la crise sanitaire que traverse le pays depuis un an maintenant. A cet effet, il s’est principalement concentré sur le déploiement du plan national de vaccination lancé par le gouvernement après la réception de 100 000 doses du vaccin développé par le laboratoire chinois Synopharm et qui semble ne pas recevoir l’assentiment des populations. 

Il faut dire que sur 50 000 personnes prévues être vaccinées, en raison de deux doses sur les 100 000 disponibles,  après trois semaines c’est seulement 4853 personnes qui se sont fait inoculer le vaccin. Des chiffres que le président du Parti social démocrate explique par le doute qui subsiste quant à l’innocuité du vaccin chinois. « Les réseaux sociaux nous mettent dans le doute. On ne sait plus qui croire, qui dit la vérité », a relevé Pierre Claver Maganga Moussavou.

Un fait qui selon l’ancien vice-président serait dû à l’incapacité du gouvernement de mettre en œuvre une véritable communication pour expliquer aux populations les bienfaits du vaccin. « Nous avons des scientifiques, nous avons des Gabonais formés qui peuvent venir s’exprimer et dire s’il faut faire confiance ou pas au vaccin. Nous, chef de parti, nous sommes là pour relayer les inquiétudes mais nous attendons d’en savoir un peu plus », a-t-il martelé.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme