jeudi,24 septembre 2020
Accueil Derniers articles Covid-19: les réserves de Paul Marie Gondjout sur les promesses d’Ali Bongo...

Covid-19: les réserves de Paul Marie Gondjout sur les promesses d’Ali Bongo Ondimba

L’annonce des mesures sociales et économiques faite par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba lors de son allocution du vendredi 03 avril dernier n’a pas fini de susciter des réactions au sein de classe politique gabonaise. L’une d’entre elles est celle du secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale Paul Marie Gondjout qui dans une déclaration rendue publique récemment a émis des doutes sur la capacité des autorités à endiguer la propagation de cette pandémie, mais surtout à rendre effectives les mesures annoncées par le président de la République. 

S’il a tenu à saluer le travail effectué par le corps médical qui est actuellement en première ligne dans la lutte contre la propagation de ce virus, le leader politique n’a pas manqué de commenter la dernière allocution d’Ali Bongo Ondimba au cours de laquelle il a annoncé une batterie de mesures sociales et économiques visant à soutenir les ménages et les entreprises en cette période de crise. 

Paul marie Gondjout a émis des doutes sur le sérieux de la gestion actuelle de cette pandémie par le gouvernement. Il en tient pour preuve l’absence de chiffre exact qui viendrait lever le doute ressenti actuellement au sein des populations. « Nous avons entendu des chiffres, mais nous voulons entendre des chiffres pour ce qui est des moyens à mettre en œuvre pour les équipements, pour le matériel, pour les médicaments, pour les hôpitaux parce que c’est là-bas que doit se régler principalement le problème du Coronavirus au Gabon », a-t-il indiqué.

S’il ne nie pas la gravité de cette crise économico-sanitaire, Paul Marie Gondjout a plaidé pour une gestion plus transparente de celle-ci. Loin de faire dans une critique purement politicienne, le cadre de l’Union nationale a proposé comme solution sanitaire de « commencer par fermer tous les bâtiments administratifs pour quelques jours afin de les désinfecter, ce qui permettra de revenir travailler dans un environnement sain, faire des contrôles stricts à l’entrée de chaque bâtiment ». 

Sur le plan économique, il s’agirait de négocier avec les bailleurs de fonds pour une annulation de la dette afin que les sommes qui étaient prévues pour l’éponger soient injectées dans la crise sanitaire, économique et sociale qui frappe le pays. « Nous ne pouvons plus nous amuser, car c’est un problème sérieux et nous ne pouvons plus nous amuser avec la gouvernance de ce pays. Le problème est le financement de toutes les mesures qui ont été annoncées si nous sommes dans un devoir de solidarité, de patriotisme, des économies doivent commencer au niveau de la présidence de la République, l’exemplarité oblige. » , a-t-il noté. 

Pour dégager des économies substantielles, Paul Marie Gondjout propose la réduction du train de vie des membres du gouvernement. Mais il faudra déjà commencer par le chef de l’Etat. Il s’agit pour lui de revoir à la baisse le nombre d’agences rattachées à la présidence, ainsi que des fonds politiques du chef de l’Etat. « Ce n’est qu’à ce point que tous pourront participer à l’effort national », a-t-il assuré.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt