mercredi,22 septembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: les recommandations de Minlama Mintogo pour un apaisement du climat social

Covid-19: les recommandations de Minlama Mintogo pour un apaisement du climat social

Ecouter cet article

C’est par le biais d’une déclaration rendue publique ce lundi 22 février 2021 que le président du parti Ensemble Pour la République Dieudonné Minlama Mintogo a tenu à réagir au climat délétère né de l’annonce par le gouvernement de nouvelles mesures restrictives prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Occasion pour l’ancien candidat à la présidentielle de 2016 de proposer des recommandations afin d’apaiser les tensions sociales perceptibles ces dernières semaines. 

Au moment où dans de nombreux pays au monde, des mesures exceptionnelles sont prises aussi bien pour assurer une gestion efficace de la pandémie de Covid-19 que garantir la sécurité sociale et financière des populations, au Gabon, la pandémie de la Covid-19 prend une allure dramatique. Au départ sanitaire, Dieudonné Minlama Mintogo évoque désormais une crise « sociale, économique, politique, culturelle et maintenant sécuritaire ». 

Face au climat délétère qui prévaut actuellement à travers le pays du fait d’une gestion de la crise sanitaire qui semble ne pas tenir compte des réalités sociales, l’homme politique a, dans sa déclaration, tenu à faire plusieurs recommandations afin dit-il d’apaiser les tensions. Entre autres recommandations, ramener le couvre-feu de 23 heures à 5 heures, le réaménagement de la composition du Copil en y  « associant les autres forces vives de la nation, la société civile, les confessions religieuses, des compatriotes ayant de l’expertise dans des domaines aussi variés », mais aussi le réaménagement du comité scientifique. 

Outre ces recommandations, Dieudonné Minlama Mintogo propose également la mise en place « d’un Comité stratégique chargé du suivi et de l’évaluation du Plan de riposte contre la Covid-19; d’une Task Force Multisectorielle dont la mission principale est de définir une stratégie globale de lutte contre la Covid-19 réaliste qui tienne compte de nos réalités économiques, sociales et culturelles et de nos ressources réelles (humaines, financières, expertises, expériences), ainsi qu’une ’évaluation de la mise en œuvre  des mesures présidentielles du 2 avril 2020 ». 

A en croire l’ancien candidat à la présidentielle de 2016, dans son analyse du climat social actuel, le gouvernement devrait associer tous les fils du Gabon au processus décisionnel pour trouver des solutions efficaces et durables à cette crise multiforme. « Concevoir des solutions déconnectées de la réalité et du vécu des populations condamnera les initiatives à l’échec », a-t-il fait savoir.

Laissez votre commentaire

Enami Shop