vendredi,18 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: les Mamboundouistes réclament l’éviction de Nkoghe Bekale

Covid-19: les Mamboundouistes réclament l’éviction de Nkoghe Bekale

La gestion de la crise économico-sanitaire liée à la propagation du Covid-19 est inversement appréciée au sein de la classe politique gabonaise. Au cours d’une déclaration rendue publique ce mercredi 22 avril 2020 et relayée par le site Gabonreview, Les Mamboundouistes se sont montrés très critiques visàvis du gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale, estimant que ce dernier avait failli à la tâche et devrait donc être démis de ses fonctions. 

Pour cette branche de l’Union du peuple gabonais (UPG), la gestion de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 est un véritable échec au vue de l’incapacité de l’actuel gouvernement à mettre en oeuvre les mesures exceptionnelles annoncées par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba le 03 avril dernier. Un échec qui a d’ailleurs été reconnu par le premier ministre luimême le  jeudi 16 avril 2020 au cours d’une séance de travail qu’il a présidée avec le Comité du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus. 

Un aveux qui rejoint quelque peu la position adoptée par les membres de ce groupe se réclamant des idées de Pierre Mamboundou, le fondateur de l’UPG, qui estiment que le président de la République devrait démettre l’actuel locataire de l’immeuble du 2 décembre et son équipe. « Compte tenu de la difficulté et de la faiblesse qu’éprouve le gouvernement à traduire en actes factuels les orientations politiques du chef de l’Etat, les Mamboundouistes invitent le président de la République à user de ses pouvoirs régaliens (…) pour mettre un terme aux fonctions de l’actuelle équipe gouvernementale dont le peuple gabonais souhaite la démission », ont-ils déclaré.

Par la voix de son leader Guy Constant Titus Koumba, ce mouvement n’a pas manqué d’énumérer les griefs faits au gouvernement notamment dans la mise en œuvre de toutes les mesures annoncées par le chef de l’Etat. Il s’agit entre autres de la gestion et la distribution des bons d’achat, la prise en charge gratuite des loyers, le transport gratuit de la population et la distribution des kits alimentaires. Des mesures qui peinent à être mises en oeuvre alors que la période de confinement tire à sa fin. 

« Face à cette situation déplorable qui cause d’énormes désagréments dans de nombreux foyers, les Mamboundouistes attirent l’attention particulière du gouvernement sur les risques que cette situation pourrait engendrer dans les villes confinées, d’autant plus qu’un climat délétère est perceptible dans les quartiers périphériques », a prévenu les Mamboundouistes.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt