mardi,27 juillet 2021
AccueilA La UneCovid-19: les agents de santé formés sur la gestion des spécificités des...

Covid-19: les agents de santé formés sur la gestion des spécificités des différents vaccins

Ecouter cet article

Le ministre de la Santé, a pris part ce jeudi 11 mars 2021 à l’ouverture de la formation des formateurs de la campagne nationale de vaccination qui s’est tenue au Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (Chumefje). Un atelier qui s’inscrit dans la stratégie nationale prévoyant l’introduction des nouveaux vaccins contre la Covid-19 au Gabon. 

Assuré par le Comité national d’élaboration du plan national de vaccination sous le contrôle du Comité de pharmacovigilance, cet atelier de formation a pour objectif principal, la transmission aux formateurs et aux trente-deux (32) superviseurs régionaux, des compétences requises pour la gestion des spécificités des différents vaccins retenus par notre pays. Il s’agit des vaccins choinois (Sinopharm) et russe (Spoutnik V). 

Le but de cette formation en substance, est d’édifier les agents de santé sur l’utilisation des doses de vaccin et de les préparer à faire face aux populations lors de la campagne vaccinale. Les agents de santé devront pouvoir répondre aux questions que chacun peut se poser, mettre les patients en confiance en leur délivrant par exemple des informations complètes sur la vaccination, ses bénéfices attendus et les risques d’effets indésirables. 

A cette occasion, et en raison de leur « rôle crucial », le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a appelé les formateurs à faire preuve de responsabilité et de patriotisme. Selon lui, « la vaccination reste aujourd’hui notre seul rempart face à cette pandémie. Elle permettra de couper l’hémorragie des décès, des hospitalisations et des nouvelles contaminations pour un retour à une vie normale. ». 

Il a par ailleurs invité les Formateurs de l’intérieur du pays à une restitution fidèle des acquis pour la mise en place d’une stratégie locale impliquant l’ensemble des acteurs concernés dans les dix (10) régions sanitaires.

Laissez votre commentaire