vendredi,30 octobre 2020
Accueil A La Une Covid-19: les 3 facteurs explicatifs de la résistance de l'Afrique à la...

Covid-19: les 3 facteurs explicatifs de la résistance de l’Afrique à la pandémie selon l’OMS

C’est par le biais d’une conférence de presse tenue le jeudi 24 septembre 2020 que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a listé les facteurs pouvant expliquer le faible taux de cas contrôles positifs à la Covid-19. En effet, pour Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, la population jeune, la prise de mesures drastiques par les gouvernements rapidement et l’isolement du continent, justifient la résistance de la « terre mère » au coronavirus.

Près de 7 mois après la découverte des premiers cas contrôlés positifs en Afrique notamment en Égypte, l’Organisation mondiale de la Santé a tenu à évoquer les raisons qui pourraient, d’un point de vue scientifique, justifier le faible taux d’infection sur le continent noir. Il s’agit entre autres de la prise de conscience rapide des gouvernements. A ce propos, le Dr.Matshidiso Moeti a rappelé lors sa dernière conférence de presse tenue le jeudi septembre dernier que les Etats africains « ont pris très tôt des décisions très importantes et ont imposé des mesures drastiques », a-t-elle indiqué. 

Au nombre de celles-ci, le couvre-feu à 18h, la limitation des déplacements pour les personnels jugés non essentiels, la fermeture des espaces de loisirs et le port obligatoire des masques voire des gants de protection. Autant de mesures qui  auront eu le mérite d’anticiper les éventuelles vagues de contaminations. En outre, la direction régionale Afrique de l’OMS a révélé que la situation géographique de l’Afrique serait un atout dans la lutte contre la Covid-19. « l’Afrique est moins connectée au niveau international. […] Cela fait une différence en ce qui concerne l’intensité avec laquelle le virus va se propager dans un pays. Ce sont des facteurs qui doivent être pris en compte », a souligné le Dr. Matshidiso Moeti.

Moins attendu que les autres facteurs explicatifs susmentionnés le fait que la population africaine soit majoritairement jeune serait un argument pertinent de la faible contamination à la Covid-19. « La pandémie s’est surtout manifestée dans une tranche d’âge plus jeune et a été plus prononcée dans quelques pays. […] La structure de la population fait une grande différence. Dans la plupart des pays africains, environ 3% de la population est âgée de plus de 65 ans », a-t-elle conclu. Si d’autres facteurs tel le mode de vie des populations peuvent aisément être brandis par l’OMS, il n’en demeure pas moins que leur rapport direct est difficilement établi.

Occasion pour la Directrice régionale de l’organisation mondiale de la santé zone Afrique de rappeler le taux de létalité lié à la Covid-19 reste un modèle comparativement aux autres continents.« La maladie a causé la mort de plus de 35 000 personnes sur l’ensemble du continent », a-t-elle laissé entendre. Parallèlement, ce chiffre renvoie au nombre de décès enregistrés par la seule Italie. Toutefois, à ce stade, il ne s’agirait que d’hypothèses. Vivement que ces tendances baissières soient maintenues.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion