vendredi,26 novembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: le silence des députés sur les nouvelles mesures gouvernementales

Covid-19: le silence des députés sur les nouvelles mesures gouvernementales

Ecouter cet article

Annoncées le 27 octobre dernier, les nouvelles mesures gouvernementales prises dans le cadre de la riposte contre la covid-19 n’ont pas manqué de susciter des réactions au sein de l’opinion. Une levée de boucliers de certains acteurs politiques et de la société civile qui contraste par contre avec la position adoptée par les députés issus des rangs de l’opposition qui restent muets quant à ces mesures jugées par plusieurs personnes de discriminatoires

Les députés issus des rangs de l’opposition à l’Assemblée nationale ont-ils fait le choix de se murer dans un silence assourdissant face aux dernières mesures gouvernementales? C’est la question qui taraude les esprits au vu du peu de prise de parole de ces derniers depuis l’annonce de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie de covid-19. 

En effet, si lors de leur conférence de presse Lambert Noël Matha et Dr. Guy Patrick Obiang, respectivement ministre de l’Intérieur et ministre de la Santé annonçaient de nouvelles mesures, celle portant sur la fin de la gratuité des tests PCR et l’obligation de présentation d’un test ou d’une attestation de vaccination pour avoir accès aux lieux publics a suscité un véritable tollé au sein de l’opinion. 

Très active pour les sujets à caractère politique notamment lors de la dernière revision constitutionnelle de 2018 ou encore la dépénalisation de l’homosexualité, les députés de l’opposition peinent à donner de la voix concernant l’ensemble de ces mesures qui doivent rentrer en vigueur dès le 15 décembre prochain. Une situation bien curieuse alors que les populations s’attendaient à une réaction de leur représentant.

Une réaction très entendu surtout que ces mesures sont jugées discriminatoires entre personnes vaccinées et non vaccinées. Toute chose qui devrait amener les élus à réagir de manière effective afin de porter la voix des populations dont les conditions de vie sont déjà fortement impactées par la crise liée à la Covid-19.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop