samedi,17 avril 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: le restaurant le Sakura bientôt en faillite à cause des mesures...

Covid-19: le restaurant le Sakura bientôt en faillite à cause des mesures gouvernementales

Alors que les boulangeries avaient trouvé une issue favorable face au durcissement des mesures gouvernementales visant à lutter contre la propagation du Coronavirus au Gabon. L’un des restaurants les plus huppés de la capitale, le « Sakura », qui offre des spécialités japonaises et thaïlandaises, craint de mettre définitivement la clé sous la porte. Une éventualité qui semble inéluctable pour de nombreux établissements qui ne savent plus à quel saint se vouer. 

Le vendredi 12 février dernier, le gouvernement de la République avait annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la Covid-19 au Gabon. Des restrictions jugées sévères par les tenanciers d’établissements dans la mesure où pour accéder à un restaurant, il est désormais exigé un test Covid-19 négatif non seulement au personnel mais aussi aux clients. Une mesure aux conséquences indéniables sur de nombreux secteurs de l’économie nationale, notamment celui de l’hôtellerie et de la restauration.  

Interrogé par la chaîne de télévision TV5 Monde, la promotrice du restaurant le Sakura Marianne Tigoe Okias n’a pas manqué d’exprimer son désarroi. Pour cette dernière, cette exigence a pour conséquence une baisse drastique de sa clientèle mais également de ses recettes, et pourrait avoir des conséquences désastreuses pour la pérennité de son restaurant et de son personnel. Interrogée sur le sujet par nos confrères de TV5 Monde, elle a fait savoir « Si cette décision est maintenue, nous ne pourrons pas recevoir nos clients. Donc nous fermerons, nous licencierons et nous n’aurons plus de travail », a-t-elle confié.

Alors que le virus bat son plein et que l’heure est certes à la limitation au maximum des attroupements, le gouvernement de Rose Christiane Ossouka Raponda gagnerait à revoir cette mesure qui tue de plus en plus  les petits commerces et poussent de nombreux restaurateurs à mettre la clé sous la porte.

Laissez votre commentaire

Andy Marvinehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux qui a, à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Bestheinfusion