mardi,24 novembre 2020
Accueil Derniers articles Covid-19: le pic de la pandémie atteint au mois de Mai selon...

Covid-19: le pic de la pandémie atteint au mois de Mai selon le Copil

C’est au cours de la conférence de presse portant sur le bilan de la riposte sanitaire Covid-19 qui s’est tenue ce lundi 13 juillet 2020 que le porte-parole du Comité de pilotage et du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus le Dr Guy Patrick Obiang a tenu à édifier l’opinion sur la situation épidémiologique du pays. A cet effet, il a révélé que le pic de la pandémie a été atteint au Gabon au mois de mai dernier.  

Après 4 longs mois de riposte régulière contre le Coronavirus, le Comité de pilotage et du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus, par la voix de son porte-parole le Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong, a indiqué que la pandémie a atteint son pic au Gabon. Une annonce qui selon ce dernier démontre l’efficacité de la stratégie de riposte mise en place par les autorités.     

Avec un bilan de contamination de 5942 cas positifs confirmés à ce jour, la surveillance épidémiologique de la  Covid-19 montre « une tendance à la baisse de la courbe évolutive de la pandémie au Gabon ». Un argumentaire que les responsables du Copil ne manquent pas de tenir depuis le 12 juin dernier à la suite de la conférence de presse animée sur le point de situation de la pandémie au Gabon. 

D’après les données observées sur le graphe montrant l’évolution hebdomadaire des cas positifs par rapport au dépistage, la prévalence de la Covid-19 serait passée d’une moyenne de 24% au mois de mai à 14,4% au mois de juin. Seulement, à en croire les responsables du Copil-Coronavirus, il fallait « tenir compte de l’évolution de la situation épidémiologique avant de se prononcer ». 

« Le pic a été atteint au mois de mai et aujourd’hui nous sommes vers une phase baissière avec une incidence autour de 5 à 6 % par semaine », a annoncé le Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong indiquant par ailleurs qu’ « au mois de mai, nous avons une moyenne de 183 hospitalisations et en juillet nous avons une moyenne de 82 hospitalisations avec une disponibilité de lits », comme pour montrer une baisse des cas d’hospitalisation dans les hôpitaux.  Puisque selon lui, « de moins en moins les gens appellent le 1410, de moins en moins il y a des cas graves ».

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale dans son discours lors du point de presse du gouvernement sur l’allègement des mesures restrictives indiquait par ailleurs que la situation épidémiologique est sous contrôle. « Ces dernières semaines, le taux d’incidence est de 10% contre 15% au mois d’avril, 25% au mois de mai et 18% début juin », avait-il déclaré.

Mais à la lumière des faits, l’opinion continue de se questionner sur la véracité des chiffres révélés par le Copil-Coronavirus. La stratégie de riposte quant à elle, est toujours fortement contestée même si le gouvernement se vante de son efficacité. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion