samedi,26 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19 : le personnel de santé propose la mise en quarantaine de...

Covid-19 : le personnel de santé propose la mise en quarantaine de Libreville et de plusieurs villes du pays

C’est par le biais d’un communiqué de presse parvenu à Gabon Media Time que le Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (Symefoga) a tenu à donner sa position suite à la propagation du Covid-19 dans le monde et plus particulièrement au Gabon où on enregistre déjà 7 personnes testées positives dont un décès. A la suite des mesures prises par le gouvernement cette organisation syndicale a proposé des mesures additives notamment la mise en quarantaine stricte de Libreville et de plusieurs autres villes du pays. 

C’est par la voix de son président le Dr Adrien Mougougou que le Symefoga a tenu à interpeller l’opinion sur la dangerosité de cette pandémie et la nécessité de respecter les consignes de prévention prises par le gouvernement pour enrayer sa propagation.  Conscient des insuffisances que peuvent  comprendre ces mesures, le personnel de santé réuni au sein de cette organisation syndicale a appelé à un durcissement des mesures prises. 

Le Symefoga a pour ce faire plaidé pour plus d’investissement dans l’industrie, la formation, le renforcement du système sanitaire. Il n’a pas manqué d’émettre toutefois quelques doutes entre les annonces et la réalité de cette crise sanitaire. A cet effet, le Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais a proposé la « mise en quarantaine stricte de Libreville et ses environs, Port Gentil, Gamba, Moanda, sites pétroliers (…) principaux endroits ayant abrité des sujets revenus des pays à forte propagation virale et le prélèvement à visée diagnostique de toutes les personnes rentrées de ces pays dans les 20 derniers jours pour une meilleure traçabilité de l’infestation virale »

Dans le même ordre d’idées, le Dr Adrien Mougougou a sollicité du gouvernement l’équipement urgent du laboratoire national, du CHUL, celui de la faculté de Médecine et l’annexe du CIRMF de l’HIAOBO pour le diagnostic de ce type de virus; l’équipement des hôpitaux en dispositifs de réanimation ou encore « le ravitaillement des hôpitaux en hydroxy chloroquine et azithromycine jusqu’à ce que d’autres médicaments fassent la preuve de leur efficacité sauf avis contraire du comité scientifique »

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt