samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: le ministre de la Justice appelle les juridictions à reprendre du...

Covid-19: le ministre de la Justice appelle les juridictions à reprendre du service dans le respect des gestes barrières

C’est par le biais d’une note circulaire que la ministre de la Justice, Garde des sceaux Erlyne Antonelle Ndembet épouse Damas, a demandé aux présidents des cours et tribunaux, ainsi qu’aux responsables des parquets de reprendre les activités du service public de la justice suspendues depuis près deux mois en raison de la pandémie du coronavirus. Une reprise qui devrait se faire dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement. 

La ministre en charge de la Justice Erlyne Antonelle Ndembet épouse Damas dans une note circulaire n°004 /MGS/SG adressé entre autres, au premier résident de la Cour d’appel, aux procureurs généraux, commissaires général de la loi, aux présidents de chambres provinciales des comptes ou encore aux président des tribunaux, parvenue à la rédaction de Gabon Média Time, ayant pour objet le fonctionnement des juridictions, a instruit lesdits responsables de services  à étudier les différentes possibilités de reprise des activités du service public de la justice. 

Soucieuse et ayant à cœur que puisse continuer le service public de la justice nonobstant l’état d’urgence sanitaire décrété en raison de la lutte contre la propagation du Covid-19, la ministre de la Justice, Garde des Sceaux a invité les  présidents des cours et tribunaux , et les responsables des parquets « à organiser le fonctionnement des différents services (Parquet, Instruction et siège, notamment la tenue des audiences) de leurs juridictions respectives », at-on pu lire. 

Aussi, ayant à l’esprit de ne pas s’affranchir de la logique gouvernementale qui sans cesse insiste sur la nécessité d’observer tout au long de cette période de crise liée à la pandémie mondiale du coronavirus, le respect des gestes barrières,  Erlyne Antonelle Ndembet a conditionné ce retour au travail par l’observation scrupuleuse des  « mesures édictées par le Gouvernement relatives au port obligatoire du masque, au nombre de personnes et à la distanciation entre elles »

Dans le même sens, la numéro 1 du département de la justice, ellemême magistrate de profession a invité, les responsables des services concernés à rendre « sans délai, les dispositions prises à cet effet », a-t-elle précisé. Une exigence d’autant plus nécessaire au regard, non seulement de l’éminence  de la fin de l’année judiciaire fixée au 30 juin prochain mais aussi d’un possible report de cette date pour examiner les dossiers pendants. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt