samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: le maintien ou non de l’hydroxychloroquine en débat au ministère de...

Covid-19: le maintien ou non de l’hydroxychloroquine en débat au ministère de la Santé

Face au débat de plus en plus pressant sur l’usage de la chloroquine et l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients testés positifs à la covid-19, le Gabon tranchera sur son maintien ou non ce jeudi 28 mai 2020. En effet, le ministre de la Santé tient actuellement une réunion avec les Comités scientifique et technique de riposte contre l’épidémie Coronavirus qui devra déterminer la conduite à tenir sur le protocole thérapeutique.  

A la suite de la décision de l’Organisation mondiale de la santé de suspendre  « temporairement » les essais cliniques de ce médicament, puis de la et aussi celle de la France à travers le Haut conseil de la santé publique (HCSP) de « ne plus utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 », le Gabon pourrait revoir son protocole thérapeutique ce jeudi 28 mai 2020. 

En effet, le ministre de la Santé Max Limoukou a convoqué une réunion à laquelle prennent part les responsables du Comité scientifique de riposte contre l’épidémie Coronavirus et le comité technique. Il sera sans doute question de statuer sur la poursuite ou non de l’usage de l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients Covid-19, au moment ou des craintes sur ce médicament ont été relevées par l’OMS. 

En effet, dans une étude parue dans la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet, deux cardiologues de référence, Dr. Frank Ruschitzka et Dr. Mandeep Mehra préviennent qu’en plus de ne pas favoriser la guérison des patients, la chloroquine et son dérivé l’hydroxychloroquine stimulent le risque de décès de patients covid-19 positifs hospitalisés. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt