mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: le Gabon enregistre son 150 décès en 14 mois

Covid-19: le Gabon enregistre son 150 décès en 14 mois

Ecouter cet article

La situation épidémiologique du pays rendue publique ce mercredi 26 mai 2021 par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) rapporte 1 nouveau décès à Libreville de Covid-19. Il s’agit de la 150ème victime depuis le début de la pandémie au Gabon en mars 2020, soit 14 mois plus tard.

La lutte contre le Covid-19 n’est certes pas terminée, mais la circulation du virus semble désormais maîtrisée au regard du faible nombre de décès en 48 heures. En effet, sur près de 2 630 cas actifs, seule une perte en vie humaine a été rapportée. Ce qui est tout à fait symbolique au vu du nombre d’habitants que compte le pays.

Le mercredi 26 mai, le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon a fait la démonstration de ce que le virus est désormais maîtrisé. Le nombre de cas détectés est de plus en plus en baisse alors que les guérisons sont en constante augmentation. Des chiffres qui prouvent une amélioration de la courbe et qui devraient amener le gouvernement à un allègement de mesures mises en place pour lutter contre le covid-19 afin de relancer l’économie qui depuis plus d’un an, peine à décoller dans plusieurs secteurs.

Ces nouveaux décès déplorés sont essentiellement enregistrés à Libreville, ville la plus touchée du pays avec 16 837 cas positifs au total recensés depuis l’avènement de la Covid-19 en mars 2020. Dans d’autres provinces, ni nouveaux cas positifs, ni nouveaux décès n’ont été détectés, ou alors on parle d’un seul cas, des chiffres qui au vu du nombre d’habitants de ces provinces ne devraient pas empêcher le reste de la population de vaquer à ses occupations. 

Pour rappel, lors de son allocution ce vendredi 19 février 2021, Rose Christiane Ossouka Raponda avait tenu à  fixer les objectifs sanitaires à atteindre pour prétendre à un semblant de retour à la vie normale. Le strict respect des mesures barrières en vigueur et la réduction du nombre de nouvelles contaminations à moins de 50 cas par jour, tels étaient quelques points qui selon le chef du gouvernement devraient être pris en compte pour un allègement des mesures restrictives. L’objectif étant atteint et ce depuis plusieurs semaines déjà, le chef de la primature gagnerait à tenir la parole faite aux concitoyens.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop