vendredi,10 juillet 2020
Accueil A La Une Covid-19: le Gabon absent de la liste des pays africains admis dans...

Covid-19: le Gabon absent de la liste des pays africains admis dans l’espace Schengen

Le Gabon devrait logiquement être exclu des pays autorisés à voler dans l’espace Schengen dès la réouverture des frontières prévue pour ce 1er juillet 2020. C’est ce que nous annonce le média financier Africain Financial Afrik dans sa publication du 27 juin dernier. 

Global Media Time Gifpx

C’est le samedi 27 juin dernier que , l’Union Européenne a donné la liste des pays éligibles pour survoler son espace aérien qui sera à nouveau ouvert le 1er juillet 2020 prochain après près de trois mois de suspension en raison de la crise sanitaire relative à la Covid-19. Le Gabon ne devrait pas faire partie des pays autorisé à voler dans cet espace comme nous le précise Financial Afrik. « Cette liste élaborée sur la base de pays à situation épidémiologique similaire avec l’Europe exclut le continent africain à l’exception de quatre pays: l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda ». 

A l’exclusion du Gabon 9 autres pays du reste du monde Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Uruguay y compris la Chine « complètent le dispositif mais sous  condition de réciprocité » précise en outre Financial Afrik. 

Une condition que devrait d’ailleurs appliquer le Gabon qui si en prenant appui comme l’UE, sur la situation épidémiologique des pays les plus touchés ne doit logiquement pas admettre sur le sol gabonais, plusieurs vols de ressortissants de l’espace Schengen, car bon nombre d’entre eux ont des situations plus graves que le Gabon à l’instar de la France. Mais beaucoup plus simplement le principe de réciprocité s’impose ici dans la mesure où il serait inconcevable que les avions en provenance du Gabon ne soient pas admis dans l’espace Schengen mais qu’en retour notre pays accueille des passagers en provenance de cette zone. 

A noter que cette liste non exhaustive est appelée à évoluer au gré des situations sanitaires de différents pays qui pourront au final être admis dans l’espace Schengen en cas d’amélioration de la situation épidémiologique.  

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt