dimanche,25 juillet 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: le Copivac signale une augmentation de libido après l’injection du Sinopharm

Covid-19: le Copivac signale une augmentation de libido après l’injection du Sinopharm

Ecouter cet article

L’administration du vaccin développé par le laboratoire chinois Sinopharm aurait entraîné une augmentation de la libido chez plusieurs personnes bien portantes au Gabon. C’est ce qu’a rapporté le Pr. Marielle Bouyou Akotet, présidente de Comité national de vaccination contre la Covid-19, lors de la conférence de presse conjointement animée avec le ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong ce lundi 26 avril 2021 sur la situation épidémiologique du pays. 

On en sait désormais un peu plus sur les éventuels effets secondaires du vaccin sinopharm. A part les maux de tête, la fièvre, des douleurs articulaires, les rougeurs cutanées au lieu de l’injection, le Comité national de vaccination contre la Covid-19 vient de signaler des cas d’augmentation de désir sexuel rapportés aussi bien par les hommes que par les femmes ayant été inoculés. 

« Nous avons eu des notification des cas d’augmentation de la libido chez les personnes bien portantes (…) Ce plaisir a été ressenti par les femmes et par les hommes qui ont reçu la dose de ce vaccin conçu pour protéger contre le coronavirus », a rapporté le Pr. Marielle Bouyou Akotet. Une manifestation « très observée et décrite par les personnes qui ont été vaccinées », a souligné le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, qui n’a toutefois pas donné une estimation du nombre de personnes ayant ressenti un appétit sexuel décuplé à la suite de l’administration du Sinopharm. 
Mais notons par ailleurs que dans le cadre de cette campagne de vaccination contre la Covid-19 qui a débuté le 23 mars 2021, 7606 personnes au total ont reçu au moins une première dose de Sinopharm « sans effets indésirables graves », précise le Pr. Marielle Bouyou Akotet. 2909 personnes ont déjà reçu leur 2 doses et sont considérées comme complètement vaccinées. Selon le Copivac, « seuls 141 patients » ont ressenti des effets indésirables mineurs.

Laissez votre commentaire