samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: le Copil s’inquiète de l’augmentation des cas chez les jeunes

Covid-19: le Copil s’inquiète de l’augmentation des cas chez les jeunes

Ecouter cet article

Le coordinateur technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil-coronavirus) a réuni pendant trois jours, des agents de santé et les experts de l’OMS. Ces travaux qui se sont tenus dans le cadre de l’atelier d’élaboration du protocole national de prise en charge des cas graves et critiques covid-19 ont permis aux soignants de révéler une augmentation des cas graves de covid-19 chez les jeunes. 

Depuis le début du mois de septembre, le Gabon fait face à la troisième vague de contaminations au covid-19. Tous les indicateurs épidémiologiques, notamment les hospitalisations, sont à la hausse. Le bilan épidémiologique du 11 au 12 octobre 2021 faisait état de 108 personnes hospitalisées dont 26 en réanimation. Lors de l’atelier d’information sur les nouvelles données sur le covid-19 et d’harmonisation des procédures de prises en charge des cas graves et critiques covid-19 qui s’est tenu du 13 au 15 octobre, les autorités sanitaires ont dévoilé les profils des personnes les plus affectées par le covid-19. 

En effet, le responsable de la sous-commission prise en charge du Copil-coronavirus, le Dr. Bakary Ozavinho, a passé en revue les données de prise en charge des différentes structures sanitaires publiques, privées et militaires. L’analyse de celles-ci a permis de révéler « une nette augmentation des cas de covid-19 graves chez les jeunes ». Une information qui inquiète particulièrement les autorités sanitaires gabonaises. Ces dernières ont une nouvelle fois recommandé la vaccination comme moyen « le plus efficace » pour se protéger du covid-19 et « sauver des vies » durant cette pandémie. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop