dimanche,25 octobre 2020
Accueil A La Une Covid-19: Le copil justifie le maintien du couvre feu par la crainte...

Covid-19: Le copil justifie le maintien du couvre feu par la crainte d’une 2e vague de contamination

C’est à la faveur d’une conférence de presse animée par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) que le bilan des 6 mois de riposte contre le coronavirus a été effectué par l’organisme dédié à sa gestion. Le Pr. Romain Tchoua qui dirigeait la conférence de presse, a justifié le maintien de certaines mesures gouvernementales par la crainte d’une résurgence du virus et d’une deuxième vague de contamination. 

Le Pr. Romain Tchoua et le Pr Marielle Bouyou Akotet respectivement coordinateur technique comité technique du Copil et présidente du comité scientifique dudit organe se sont présentés face à la presse, ce mercredi 23 septembre 2020, pour faire le bilan de près de 7 mois de riposte contre la pandémie du coronavirus. 

Excepté, les faits connu de l’opinion depuis belle lurette relative à la baisse significative des cas de contaminations et donc de la tendance baissière effective, le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon était surtout attendu sur la question de la levée ou pas des mesures restrictives gouvernementales comme l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes, la levée du couvre feu, les réouvertures des lieux de cultes pour ce citer que ces secteurs. 

La réponse à ces préoccupation de l’opinion est apparue pendant la présentation du Pr. Romain Tchoua. Selon le coordinateur technique comité technique du Copil « la tendance baissière ne doit emmener les populations à penser ou à croire que l’épidémie est désormais terminée. Les mesures restrictives sont maintenus pour des raisons de prudence » a-t-il d’abord indiqué avant d’ajouter en s’appuyant sur la présentation du Pr Marielle Bouyou Akotet que « nous devons éviter en cas de levée des mesure gouvernementales, une résurgence du virus par la reprise l’épidémie à l’échelle locale du fait de la survenue des clusters critiques ». 

Une situation qui selon ce dernier, conduirait le gouvernement gabonais à l’instar des autres pays touchées par la pandémie « à reconfiner leurs populations ». Tout en appelant à la prudence, le coordinateur technique comité technique du Copil, le Pr. Romain Tchoua a rassuré en précisant qu’il ne s’agissait là que des scénarios les plus critiques et que le gouvernement est à l’heure actuelle, en réflexion pour  voir dans quelles conditions lever certaines mesures.



Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt