vendredi,18 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: le COPIL envisage de revoir son protocole de mise en quarantaine

Covid-19: le COPIL envisage de revoir son protocole de mise en quarantaine

Lors de son point de presse du samedi 18 avril 2020, le porte-parole du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre la pandémie à Coronavirus (COPIL-Coronavirus), Dr Guy Patrick Obiang Ndong a émis l’hypothèse d’une révision du protocole de mise en quarantaine des patients soupçonnés ou atteints de Covid-19. Le but serait selon ce dernier, d’alléger les charges de l’Etat et de ne prendre en compte que les patients présentant les symptômes du coronavirus. 

Depuis la découverte du patient zéro, toute personne ayant contracté le Coronavirus était systématiquement signalée au 1410 qui engageait un transfert du patient vers les hôpitaux et centres de mise en quarantaine aménagés par le Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre la pandémie à Coronavirus  afin de limiter une éventuelle contamination de leurs proches et des populations . Seulement cette procédure qui a permis d’atténuer la propagation du Covid-19 sur le territoire devrait être revue par le Copil-Coronavirus. 

C’est ce qu’a déclaré le vice-président président et porte-parole du COPIL-Coronavirus le Dr Guy Patrick Obiang Ndong lors de son point de presse du samedi 18 avril 2020 dernier. « Plusieurs patients sont gardés 14 à 25 jours alors qu’ils ne présentent aucun symptôme de coronavirus. C’est quand même difficile. C’est pourquoi nous sommes en train de revoir notre protocole de prise en charge pour trouver une solution afin qu’une personne asymptomatique soit gérée autrement que de la confiner dans une structure sanitaire », a-t-il indiqué. 

Si jusqu’à présent aucun mécanisme n’a clairement été prévu, le secrétaire général du ministère de la santé a toutefois révélé que des mesures devraient être prises tout prochainement. « Il y a des approches qui sont entrain d’être étudiées et peut-être dans les tout prochains jours qui seront communiquées » a conclu Dr Guy Patrick Obiang. Pour information, le placement en quarantaine est l’une des mesures de santé publique édictée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui consiste à séparer les personnes atteintes des saines. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt