jeudi,27 janvier 2022
AccueilDerniers articlesCovid-19: le Copil citoyen demande à son tour la publication du rapport...

Covid-19: le Copil citoyen demande à son tour la publication du rapport d’enquête parlementaire

Ecouter cet article

À nouveau vainqueur du bras de fer avec le gouvernement qui s’est soldé par la décision n°045/CC du 31 décembre 2021 portant annulation par la Cour constitutionnelle, de l’arrêté n°685/PM, le Copil citoyen semble décidé à mettre à nu la gestion scabreuse de la crise sanitaire par les autorités. D’ailleurs, la plateforme de la société civile a exigé « la publication sans délai, du rapport d’enquête parlementaire sur la gestion des fonds Covid-19 ».

2 ans après l’avènement sur le territoire national du Coronavirus qui a impliqué une riposte des autorités publiques, les populations n’ont toujours aucune lisibilité sur les dépenses engagées par l’État. Une opacité dans la gestion qui a conduit le Copil citoyen à se questionner sur l’orientation des budgets alloués ainsi que les ressources financières insufflées par les organismes internationaux en vue d’optimiser la lutte contre cet ennemi invisible. 

En effet, lors d’une déclaration faite devant la presse nationale et internationale, ce lundi 3 janvier 2021, le mouvement de la société civile a, par le biais de son porte-parole, exigé des éléments de l’enquête menée par les deux chambres du parlement. « Le Copil Citoyen exige du gouvernement et du parlement, la publication sans délai, du rapport d’enquête parlementaire sur la gestion des fonds Covid-19 », a déclaré Geoffroy Foumboula Libeka.

Pour ce dernier, ledit rapport devrait permettre de faire « toute la lumière et ainsi édifier l’opinion sur la gestion que nous pensons peu conventionnelle, des immenses ressources financières mise à la disposition du Copil gouvernemental dans le cadre du plan national de riposte contre la pandémie », a précisé le porte-parole du Copil citoyen. Une requête qui arriverait à échéance le 10 janvier prochain date à partir de laquelle le Copil citoyen « se réserve le droit d’engager à tout moment, toutes les actions qu’il jugera nécessaires en vue d’obtenir satisfaction ». Le ton est donné.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop