jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneCovid-19: le Comité scientifique attendu sur les critères d’inéligibilité au vaccin

Covid-19: le Comité scientifique attendu sur les critères d’inéligibilité au vaccin

Ecouter cet article

Face à la décision du gouvernement d’établir un certificat de non éligibilité au vaccin contre le covid-19, le Comité scientifique covid-19 est une fois de plus appelé à se prononcer. Qui est concerné par les contre-indications à la vaccination et quelles sont ces contre-indications au vaccin contre le covid-19? Le Comité scientifique est invité à donner de la voix. 

Les dispositions du projet de décret portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation du covid-19, adopté en conseil de ministres de ce 3 janvier 2022 prévoient entre autres: la « Gratuité des tests de dépistage pour les personnes non éligibles à la vaccination sur présentation d’un certificat de non éligibilité délivré par le Comité National de Vaccination ».

Cette innovation du gouvernement suppose que seules les personnes justifiant de la non éligibilité au vaccin contre le covid-19 peuvent prétendre à la gratuité des tests PCR au Gabon. Mais qui sont donc ces personnes non éligibles au vaccin contre le covid-19? En conférence de presse ce mercredi 5 janvier 2021, Pr. Marielle Bouyou Akotet, présidente du Comité national de vaccination contre le covid-19 (Copivac), s’est exprimée sur la question en donnant une liste des contre-indications « temporaires » au vaccin. 

Selon elle, ne sont pas éligibles à la vaccination les personnes qui ont été positives au covid-19 depuis moins de 3 mois, les personnes qui ont présenté une allergie grave après l’administration de la 1ère dose de vaccin, les personnes récemment victimes d’un AVC, les personnes présentant des saignements anormaux et des troubles de la coagulation, entre autres. Si la présidente du Copivac s’est montrée assez claire sur les conditions de non éligibilité au vaccin contre le covid-19, il n’en demeure pas moins que la position du Comité scientifique est toujours fortement attendue sur cette affaire.  

Surtout que, selon le Pr. Marielle Bouyou Akotet, les personnels de santé censés donner de la voix dans cette crise sanitaire ne représentent toujours qu’une faible proportion de vaccinés au Gabon. « Les personnels de santé aussi ne représentent pas 10% des vaccinés alors qu’elles sont prioritaires », a-t-elle dit. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop