dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: le CIRMF déjà à bout de souffle ?

Covid-19: le CIRMF déjà à bout de souffle ?

Unique structure capable d’établir un diagnostic de Covid-19, le Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF) pourrait se retrouver en difficulté dans les jours ou semaines à venir notamment avec l’augmentation fulgurant du nombre de prélèvements à traiter. Une situation qui devrait interpeller le gouvernement afin de remédier à cette situation. 

En effet, si l’établissement public à caractère scientifique remplit pour l’heure pleinement ses missions, celui-ci pourrait se retrouver débordé sous peu, surtout lorsqu’on sait que le nombre de contacts avec des personnes contaminées est sans cesse croissant. Une situation qui a amené le directeur général du CIRMF Jean-Bernard Lekana-Douki qui a prévenu sur l’incapacité de sa structure à assurer des analyses à grande échelle.

Au cours de l’interview qu’il a accordée à Gabon Matin, le responsable a relevé que « si la situation devait dégénérer, aujourd’hui nous ne sommes qu’à 7 cas diagnostiqués positifs, le CIRMF ne pourra pas contenir tous les diagnostics ». D’où la nécessité d’aménager rapidement d’autres laboratoires à Libreville. 

Pour l’heure, seul le CIRMF réalise les diagnostics sur le Coronavirus. Même il y a moins de deux semaines avait pourtant annoncé la mise à disposition du Centre de recherches médicales de Lambaréné (Cermel), cette structure n’assure toujours pas d’analyse liée au Covid-19. En cas donc de suspicion de contamination à Libreville comme à l’intérieur du pays, les médecins du CIRMF réalisent des prélèvements nasopharyngués (narine) et oropharyngés (gorge). Une fois réalisés, les prélèvements sont envoyés au CIRMF à Franceville, puis les résultats sont renvoyés à Libreville.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt