vendredi,18 septembre 2020
Accueil Derniers articles Covid-19: l'ADDFE en soutien à la politique de la Fondation Sylvia Bongo

Covid-19: l’ADDFE en soutien à la politique de la Fondation Sylvia Bongo

C’est dans le cadre de l’élan de solidarité initié par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) que l’Association des Droits de la Femme et de l’Enfant (ADDFE) a apporté à son tour, un soutien matériel aux femmes commerçantes des marchés de la commune de Mouila dans la province de la Ngounié. Il s’agit d’un important don en masques alternatifs faisant partie des gestes barrières recommandés en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19

C’est en début de semaine que la délégation de l’Association des Droits de la Femme et de l’Enfant (ADDFE) conduite par sa présidente Marie-Louise Kombila, a procédé à la remise de 3000 masques alternatifs aux femmes commerçantes de Mouila. Lesquelles sont au quotidien en contact direct avec la clientèle sans protection adaptée. Un risque considérable en cette période de crise sanitaire. 

Lors de son adresse aux bénéficiaires desdits masques, Marie-Louise Kombila, présidente de l’ADDFE, s’inspirant de la politique initiée par la première dame Sylvia Bongo Ondimba, a rappelé la nécessité pour ces opérateurs économiques de respecter les gestes barrières mais aussi les mesures gouvernementales de riposte contre la Covid-19 notamment les heures de fermeture de marchés. 

Une action salutaire qui s’inscrit en droite ligne avec la politique solidarité  initiée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille qui, depuis que la pandémie de coronavirus frappe le Gabon n’a pas ménagé  d’efforts dans la lutte contre sa propagation sur le territoire national. Notamment en soutenant les couches sociales les plus vulnérables.

C’est dans le cadre de l’élan de solidarité initié par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) que l’Association des Droits de la Femme et de l’Enfant (ADDFE) a apporté à son tour, un soutien matériel aux femmes commerçantes des marchés de la commune de Mouila dans la province de la Ngounié. Il s’agit d’un important don en masques alternatifs faisant partie des gestes barrières recommandés en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19

C’est en début de semaine que la délégation de l’Association des Droits de la Femme et de l’Enfant (ADDFE) conduite par sa présidente Marie-Louise Kombila, a procédé à la remise de 3000 masques alternatifs aux femmes commerçantes de Mouila. Lesquelles sont au quotidien en contact direct avec la clientèle sans protection adaptée. Un risque considérable en cette période de crise sanitaire. 

Lors de son adresse aux bénéficiaires desdits masques, Marie-Louise Kombila, présidente de l’ADDFE, s’inspirant de la politique initiée par la première dame Sylvia Bongo Ondimba, a rappelé la nécessité pour ces opérateurs économiques de respecter les gestes barrières mais aussi les mesures gouvernementales de riposte contre la Covid-19 notamment les heures de fermeture de marchés. 

Une action salutaire qui s’inscrit en droite ligne avec la politique solidarité  initiée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille qui, depuis que la pandémie de coronavirus frappe le Gabon n’a pas ménagé  d’efforts dans la lutte contre sa propagation sur le territoire national. Notamment en soutenant les couches sociales les plus vulnérables.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt