mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: la tendance baissière annoncée par le Copil remise en cause par...

Covid-19: la tendance baissière annoncée par le Copil remise en cause par les 874 cas enregistrés en sept jours

Les dernières communications sur le bilan de la situation épidémiologique du Gabon depuis que le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) a annoncé la levée de certaines restrictions au motif  d’une tendance baissière prétendument effective pourraient remettre en cause ladite constatation. À en juger par les derniers chiffres publiés entre le lundi 20 juillet et le lundi 27 juillet. Sur ces 7 jours, 874 cas,, soit une moyenne de 124 contaminations par jour. 

124 cas positifs à la Covid-19, c’est le bilan épidémiologique de la situation du Gabon pendant les sept jours écoulés. Une moyenne déjà effective au plus fort de la crise sanitaire relative à la Covid-19 pendant laquelle, Guy Patrick Obiang Ndong donnait encore des points de presse journaliers. Lesquels rendez-vous avec la presse  ont d’ailleurs été rompus au motif que les contaminations étaient désormais de moins en moins importantes. 

« La tendance baissière », c’est en prenant appui sur cet élément que la communication du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) avait justifié la levée des mesures de restriction annoncées par le gouvernement. « Dans la gestion d’une épidémie, il y a des phases basses et des phases hautes », a déclaré Guy-Patrick Obiang. « Nous connaissons depuis quelques jours des petites phases basses. Nous ne pouvons pas nous conforter sur ces phases basses (…) nous restons prudents quant à ces chiffres », a-t-il ajouté. 

Près d’un mois après que les comités technique et scientifique dirigés par le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong désormais ministre de la Santé et le professeur Romain Tchoua eurent annoncé « une tendance à la baisse », les chiffres récents semblent battre en brèche ces prévisions. 874 cas, c’est le nombre de personnes contaminées sur les sept derniers jours entre le 20 et le 27 juillet. Un rythme inquiétant qui a prévalu pendant le pic annoncé. 

Doit-on craindre une nouvelle vague et éventuellement un reconfinement ? Les populations commencent à se poser la question. Pour Guy Patrick Obiang Ndong «  Si on commente les chiffres sur la base de données absolues, on peut être heurtés, par contre quand ils sont faits sur la bases des ratios, le résultat est différent. Quand nous procédons par le deuxième fait, on se rend compte que la tendance est évolutive et effectivement dans sa tendance baissière », s’est-il justifié au terme de sa conférence de presse animée ce mardi 28 juillet 2020 à la Chambre de commerce.  

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Street 103 Gabon Gmt