mardi,14 juillet 2020
Accueil A La Une Covid-19: la réplique du Copil à Dynamique Unitaire

Covid-19: la réplique du Copil à Dynamique Unitaire

Pour son 55ème point de presse, le porte parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a réagi à la sortie incendiaire de la confédération Syndicale Dynamique Unitaire, qui avait dénoncé une stratégie défaillante du Copil tout en lui faisant des allusions relatives à des velléités de covid-business dans lequel se serait lancé le comité de pilotage. Les propos auxquels le vice-président du Copil-Coronavirus a tenu à apporter des éclaircissements. 

Global Media Time Gifpx

 « L’objectif du Copil est d’atteindre 12.000 cas afin de bénéficier des aides internationales » cette prétention est une salve lancée par la confédération syndicale Dynamique Unitaire à l’occasion d’une déclaration faite le mardi 19 mai dernier  par le Vice-président chargé de l’action revendicative et de la négociation, Roger Ondo Abessolo sur la gestion du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus. Pour Dynamique Unitaire, le Copil n’aurait pour seul dessein que de faire croître le nombre de contaminés  aux fins d’obtenir des financements des organismes internationaux. 

Des accusations et un procès d’intention qui n’ont pas laissé indifférent le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus qui par le biais de son porte parole a tenu à apporter une réponse à Dynamique Unitaire en faisant une démonstration sur les prévisions des contaminations pour le Gabon par les organismes internationaux et sur sa situation épidémiologique réelle. « Je pense qu’il y a une interprétation un petit peu erronée de la présentation qui a été faite par la confédération syndicale Dynamique Unitaire . L’OMS parlait de 12000 cas si rien n’était fait, s’il n’y avait pas une plan de riposte fin juin. Aujourd’hui avec le dispositif de la riposte nous sommes sensiblement à 2000 cas. Je peux donc dire sans hésitation que notre dispositif de riposte est efficace par rapport aux prévisions internationales qui ont été faites. », a-t-il expliqué. 

Pour pousser un peu plus loin sa réflexion sur cette question de l’efficacité du plan de riposte mis en place par le comité technique et scientifique, le Dr. Guy Patrick Obiang poursuivi en expliquant qu’« aujourd’hui, les indicateurs de performance sont le nombre de guérisons qui augmente de plus en plus. Regardez le nombre de décès. On enregistre en moyenne 1 à deux décès par semaine tout au plus depuis le début de l’épidémie. Ce sont là les critères d’efficacité d’un dispositif de riposte  qui a été mis en place ». 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt