mercredi,15 juillet 2020
Accueil Derniers articles COVID 19 : la Chine un modèle de gestion de crise sanitaire

COVID 19 : la Chine un modèle de gestion de crise sanitaire

Découvert en décembre 2019, dans un marché de la ville de Wuhan en Chine, le nouveau coronavirus qui a déjà causé plus de 3.000 morts dans l’empire du Milieu continue de se propager affectant les pays des quatre coins du monde. A l’exemple de la Chine qui avec ses mesures prises sur sa population a réussi à montrer que le pays était capable de gérer une crise sanitaire, on se demande aujourd’hui si les autres pays à l’image de la France ou les Etats-Unis sont prêts à faire face à la propagation de ce virus mortel. 

Global Media Time Gifpx

Après son expérience en 2002 avec le SRAS, la Chine a longtemps été critiquée sur sa capacité à gérer ses épidémies. Depuis décembre dernier avec le nouveau coronavirus, le gouvernement chinois a montré qu’il a des atouts pour combattre ce virus en prenant des mesures sévères même si pour cela, il fallait sacrifier une partie de son territoire. Cette notion du sacrifice est clairement justifiée par la mesure appliquée par le gouvernement Chinois sur la ville de Wuhan l’épicentre du virus et toute la province du Hubei. 

Une mesure très sévère dont le but est de confiner près de 11.000.000 d’habitants en les coupant du reste du pays, suivi par l’envoi au contact des personnes infectées des docteurs en provenance d’autres villes. Un acte de sacrifice que les autorités affirment être nécessaire pour le bienêtre du pays. A travers ces sacrifices, le gouvernement chinois veut également montrer un exemple fort à la communauté internationale en prenant des mesures que le reste du monde ne peut pas prendre. 

Avec quelques erreurs au départ justifiées par un retard de trois semaines sur l’annonce de la présence d’un virus sur le territoire, la Chine a rapidement considéré l’importance de communiquer avec les instances internationales et n’a pas hésité à prendre des mesures drastiques pour contrôler le virus sur son territoire. L’inquiétude est de savoir si ces mesures exemplaires peuvent être suivies ou appliquées par les autres pays où se transmet le virus, considérant que le système politique est différent dans chaque pays. En Europe par exemple, on attache une grande importance aux libertés des individus et à la libre circulation des personnes et des biens. Ce qui crée un grand handicape dans l’implémentation des mesures de confinement aussi fortes telles que celles prises par le gouvernement chinois. Dans son histoire, en se référant à la guerre de Corée, la Chine a montré sous la gouvernance de Mao Zedong que le pays pouvait mobiliser tout un peuple contre un ennemi peu importe la nature de ce dernier. 

En France comme partout ailleurs, des mesures sont prises et la communication est fluide entre les autorités et la population de manière à ce que tout le monde soit informé de tout ce qui a comme mesure à prendre. Mais on observe tout de même une certaine légèreté au niveau des prises de décision des autorités qui peuvent dans un certain sens faire la différence. On peut par exemple chercher à comprendre pourquoi le semi-marathon de Paris est annulé, le musée du Louvre est fermé mais en revanche le Disneyland continue de fonctionner. Du coté des Etats- Unis on n’a pas l’impression d’avoir pris la situation à sa juste mesure et on peut bien le comprendre à travers l’une des déclarations du Président Américain Donald Tromp qui affirmait lors d’une conférence à la Maison Blanche qu’il n’était pas prêt à installer de nouvelles restrictions de voyage pour les pays comme la Corée du Sud et l’Italie qui font face à une augmentation de cas de contamination tous les jours. Cela montre le niveau d’incertitude sur la manière dont le pays se prépare à réagir en cas d’évolution du virus sur le sol américain. A cette incertitude s’ajoute le problème d’égalité.

En effet, la différence au niveau social entre les populations fait en sorte que le système privilégie les plus riches qui auront droit à des soins privés et pourront se prémunir facilement au grand désarroi des pauvres qui n’auront malheureusement pas cette possibilité. Une situation qui met les Etats-Unis face à un problème d’équilibre entre l’égalité et la liberté surtout que le système d’hôpitaux est lui-même très dégradé

Le monde entier à l’instar de la France et des Etats-Unis devrait se préparer à prendre des mesures aussi strictes que possible pour contrôler et éliminer le virus. A l’image de la Chine, il est nécessaire que tout le monde soit animé par un esprit de sacrifice aussi bien politique qu’économique pour lutter contre la propagande du nouveau coronavirus. Un des récents rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé montre que le nombre de morts en Chine devait être plus élevé mais les mesures sévères adoptées par le gouvernement chinois se sont révélées très efficaces. Une efficacité qui fait de l’empire du milieu un modèle dans la gestion de crises sanitaires dont les autres devraient s’inspirer à l’image de l’Italie qui récemment n’a pas hésité à appeler en vidéo conférence des experts médicaux d’un hôpital de Wuhan. Ces derniers ont partagé leurs connaissances et surtout leurs expériences dans la lutte contre la nouvelle pneumonie à coronavirus avec leurs homologues italiens. Un signe fort qui marque un appel tout aussi fort à une plus grande coopération internationale dont le seul but est d’empêcher la propagation mondiale de la contagion. 

Stephan Yannick POPOUET étudiant en première année de Doctorat en Diplomatie à Huazhong Normal University, Wuhan en Chine 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt