jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneCovid-19 : la 3ème Voie fustige la gestion de la crise par...

Covid-19 : la 3ème Voie fustige la gestion de la crise par le gouvernement

Ecouter cet article

Face à la propagation du Covid-19, dont le bilan au Gabon est désormais de 7 cas dont 1 décès, la communauté nationale semble se mobiliser de plus en plus. C’est le cas des partis politiques du Centre dit de la 3ème voie qui dans une déclaration rendue publique ce jeudi 26 mars ont émis des doutes sur la gestion de cette crise sanitaire par le gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale, sans manquer d’émettre quelques propositions susceptibles d’endiguer cette pandémie et ses effets néfastes sur le plan économique. 

C’est par la voix de son président Gérard Ella Nguema que ce groupement de partis politiques a tenu à donner sa position sur la situation que traverse actuellement le pays notamment avec la propagation du Coronavirus. Occasion pour la 3ème voie de critiquer vertement la gestion de cette crise par l’équipe gouvernementale, qui selon elle n’a pas pris toute la mesure de cette pandémie. Elle en tient pour preuve « la légèreté avec laquelle Julien Nkoghe Bekale avait convié toute la classe politique nationale le 11 mars 2020 »

En effet, pour Gérard Ella Nguema et les siens, cette rencontre qui aurait pu servir de tremplin pour anticiper efficacement la prise des mesures de prévention et de riposte contre cette pandémie aura été une véritable occasion manquée. Pis, la suite de la gestion de la crise aura été pour le moins catastrophique avec pour conséquence « l’insuffisance de la prise en charge des Gabonais déjà victimes du covid-19 et même de la prévention sociale qui devrait se traduire par la distribution des kits additionnels de santé depuis fort longtemps. Or c’est seulement le 25 mars 2020 dernier que ce matériel a été réceptionné, soit un mois près, après la découverte des premiers cas testés positifs », a relevé Gérard Ella Nguema. 

Occasion également de se questionner non seulement sur la mise en place unilatérale de la commission nationale scientifique et technique pour la lutte contre cette pandémie, la réquisition pour le moins surprenante d’une structure privée en l’occurrence l’Hôtel Ré-Ndama ou encore la recherche curieuse des personnes ayant été en contact avec certaines personnes testées positives au Covid-19. Pour ce groupement des partis se définissant du Centre « le gouvernement n’a pas de politique de gestion de la maladie, il se contente de l’effet de mode en rabâchent à la télévision nationale les mesures de précaution sociale pratiquées déjà par certains pays victimes »

Toutefois, loin d’être alarmiste, la 3ème Voie a également tenu à émettre quelques propositions notamment la mise en place d’une Commission de gestion, de réflexion, de propagande et d’information composée des membres du Gouvernement et de la classe politique; la mise en place d’une Commission parlementaire pour le suivi et le contrôle des dépenses publiques de l’Etat, l’Intensification de la sensibilisation avec distribution des kits additionnels de santé aux populations dans tout le pays, ou encore l’établissement des brigades de veille qui auront pour mission de flasher toute personne de passage dans les provinces, les grandes villes et villes sur toute l’étendue du territoire national.

Sur le plan économique, ce regroupement politique a également suggéré la prise des mesures d’allègement et d’accompagnement des entreprises et des structures commerciales ou encore l’allocation d’une indemnité compensatrice aux opérateurs afin d’équilibrer le déficit enregistré durant la période de confinement.  

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop