vendredi,26 février 2021
Accueil A La Une Covid-19: hausse de 40% des décès en un mois en Afrique

Covid-19: hausse de 40% des décès en un mois en Afrique

En seulement un mois, le continent africain a fait face à un nombre incalculable de décès liés à la pandémie de Coronavirus. En effet,  quelques 40% de nouveaux décès liés au Coronavirus ont été enregistrés le mois dernier en Afrique. Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette résurgence de contamination risque de faire croître le nombre de morts à 100 000 depuis la détection du premier cas sur le continent, le 14 février 2020.

En effet, alors que l’Afrique se prépare à entamer sa plus grande campagne de vaccination qui doit « permettre à tout le monde de se recentrer sur l’éradication du virus » selon le Dr. Matshidiso Moeti, Directrice du bureau régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la santé, cette hausse du nombre des décès sonne comme un coup dur pour les éfforts consentis par les Etats africain dans la lutte contre la pandémie. 

Selon les dernières statistiques compilées par l’OMS, ce sont plus de 3,7 millions de cas de contamination à la Covid-19 qui ont été signalés sur le continent africain dont plus de 3,2 millions patients guéris et 96.000 décès depuis février 2020. Au regard de ces chiffres, l’OMS a tiré la sonette d’alarme sur l’arrivée de nouveaux variants susceptibles d’apparaître à fur et à mesure que le virus continue à se propager. Dans ces conditions, l’institution onusienne recommande que des « mesures préventives soient maintenues même si l’Afrique se prépare à commencer les vaccinations contre le coronavirus ». 

Cette escalade en termes de décès liés à la pandémie de coronavirus apparaît dans le contexte de la deuxième vague de contaminations en Afrique.  Une deuxième vague amorcée depuis le début du 3ème trimestre de l’année 2020 et qui est encore plus sévère et meurtrière que la première. A en croire les statistiques de l’OMS, les cas de contamination ces derniers mois ont de loin dépassé ceux de l’année dernière.

Ce constat alarmant devrait amener les autorités sanitaires africaines à redoubler d’efforts pour endiguer la propagation de la pandémie. « L’augmentation du nombre de décès est tragique, mais elle constitue également un signe inquiétant que les travailleurs de la santé et les systèmes de santé en Afrique sont dangereusement surchargés », a alerté le Dr. Matshidiso Moeti.

Joyce Marla Djokounda

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Bestheinfusion