jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: grâce présidentielle pour 680 prisonniers

Covid-19: grâce présidentielle pour 680 prisonniers

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué du ministère de la Justice daté du jeudi 9 avril 2020 et parvenu à la rédaction de Gabon Media Time que le secrétaire général de la Chancellerie François Mangari a annoncé la libération prochaine de 680 prisonniers,nationaux et expatriés, dont les peines restant à purger sont inférieures à 6 mois. Cette décision portant remise gracieuse de peines s’inscrit dans la nécessité du numéro 1 gabonais d’optimiser la lutte contre la pandémie du Covid-19 en brisant la chaîne de contamination.

C’est sans doute une réponse forte d’Ali Bongo Ondimba à l’endroit de la nation et des organismes internationaux anxieux quant au sort réservé aux détenus dans les maisons d’arrêt en cette période de crise sanitaire liée au Covid-19. En effet, le chef de l’Etat a, par le moyen du décret n° 00096/PR/MJGS, accordé la grâce présidentielle à 680 Gabonais et expatriés détenus au sein des différentes prisons du pays. 

Selon le communiqué du secrétaire général de la Chancellerie François Mangari cette remise de peines n’est accordée qu’aux prisonniers dont « les peines restant à purger sont inférieures à 6 mois ». Ce dernier n’a pas manqué de préciser que cette grâce présidentielle ne concerne pas les personnes ayant été condamnées pour homicides volontaires, meurtres avec préméditation, viol sur mineur et pour détournement de deniers publics

Pour information, 67 de ces détenus ont déjà été libérés courant mars sur instruction de la Ministre de tutelle Erlyne Antonella Ndembet épouse Damas. La libération des 613 détenus restants devrait être rendue effective dans les « tout prochains jours après la vérification d’usage par les différents procureurs » précise ledit communiqué. Une grâce présidentielle qui survient quelques jours après que la représentante du Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme, Michelle Bachelet eut exigé la libération des détenus dans les prisons des pays de la sous-région.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop