dimanche,1 novembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: en manque d'équipements, le personnel de santé menace d'entrer en grève

Covid-19: en manque d’équipements, le personnel de santé menace d’entrer en grève

S’acheminet-on vers une montée de tension au sein des structures hospitalières publiques du pays ? C’est la question qu’on pourrait se poser au vue de la récente sortie du Syndicat national des agents de santé (SYNAS). Dans une déclaration parvenue à Gabon Media Time ce mardi 28 avril 2020, cette organisation syndicale, regroupant les agents du secteur de la santé, a interpellé le gouvernement sur la nécessité d’améliorer leurs conditions de travail surtout dans un contexte de crise sanitaire envisageant au passage le risque de perturbation au sein des centres hospitaliers publics en cas de nonsatisfaction. 

Si en mars dernier, il avait décidé de suspendre momentanément leur mouvement de grève, afin de joindre leurs efforts à ceux des différents acteurs déjà engagés dans la guerre contre le Covid-19, le personnel de santé réuni au sein du SYNAS pourrait revenir sur cette décision. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le président de cette organisation Franck Biyogho Bi Mba qui a invité le gouvernement à satisfaire dans les plus brefs délais les revendication du personnel de santé

Au cours de sa déclaration, le président du SYNAS  a exprimé l’inquiétude du personnel de santé, qui est en première ligne dans la lutte contre la propagation du Covid-19, mais qui malheureusement effectue cette tâche dans des conditions difficiles. « Il ne se passe un jour sans qu’on enregistre un cas de contamination du personnel soignant dans nos hôpitaux, créant ainsi une psychose généralisée dans nos structures sanitaires », a révélé Franck Biyogho Bi Mba

La preuve du risque encouru par ces agents, peut être perceptible avec le décès du gynécologue-obstétricien le Dr Tanguy de Dieu Tchantchou, testé positif au Covid-19, à qui l’ensemble du personnel de santé a tenu à rendre hommage. Profitant de cette occasion, le responsable du SYNAS a salué l’engagement des agents du secteur de la santé qui « malgré l’insuffisance, voire l’absence de matériel dans certains cas, la mauvaise organisation de leur transport, restent déterminés à lutter contre cette pandémie »

Face à ces manquements, le Syndicat national des agents de santé a une fois de plus interpellé le gouvernement sur la nécessité de satisfaire les revendications du personnel de santé. Il s’agit entre autres de la mise à disposition des personnels de santé en quantité suffisante, le matériel adéquat pour lutter efficacement contre le coronavirus; le renforcement du parc automobile et réorganiser le transport du personnel; la mise à contribution de l’Institut d’Hygiène et Assainissement pour la désinfection des lieux et bâtiments au lieu de s’attacher les services des opérateurs économiques privés, le paiement  avec diligence de la PIP du 2eme trimestre 2015 mais aussi l’octroi d’une prime spéciale aux personnels de santé en guise de motivation en cette période particulière ou leur présence dans les hôpitaux est plus que nécessaire. 

Par ailleurs, les agents de santé n’ont pas manqué de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur le risque de débrayage en cas de nonsatisfaction. « Si toutes ces conditions ne sont pas satisfaites dans les tout prochains jours, les hôpitaux risqueraient de connaître une forte perturbation », a averti le président du SYNAS Franck Biyogho Bi Mba.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion