mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: Dynamique unitaire exige la fin du confinement et du couvre-feu au...

Covid-19: Dynamique unitaire exige la fin du confinement et du couvre-feu au Gabon

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’un point de presse tenu ce mercredi 3 juin 2020, à son siège sis à Awendjé dans le 4ème arrondissement, que Dynamique unitaire (DU), confédération syndicale de fonctionnaires et employés des secteurs privé et parapublic a exigé au gouvernement la fin du confinement et du couvre-feu. Deux mesures qui selon Jean Rémy Yama, le président du bureau confédéral ne se justifient plus. 

Depuis plusieurs jours, la confédération syndicale Dynamique unitaire exige du gouvernement « la fin du confinement et du couvre-feu » et  la mise en place d’une « stratégie sanitaire contre la pandémie de Covid-19 qui vise à : Dépister ; Isoler ; Traiter les cas infectés ; Pister les cas contacts », laquelle « s’emboîte avec le déconfinement, l’amélioration des soins médicaux et les facilités d’accès aux masques ». 

Des propositions que Jean Rémy Yama, président de confédération syndicale la plus représentative du pays a tenu à réitérer, moins de deux jours après la dernière sortie du ministère de l’Intérieur sur le rappel des mesures gouvernementale sur la riposte contre la Covid-19 qui comptabilise aujourd’hui plus de 2800 personnes atteintes dont 20 décès. 

Faisant remarquer que le Gabon est le seul pays au monde où « la pandémie n’a pas encore atteint son pic depuis bientôt trois mois et les hôpitaux ne sont pas saturés » Jean Rémy Yama souligne que dans cet état de fait, « les politiques appliquées rament à contre-courant » de la tendance mondiale qui est « au déconfinement avec la maîtrise progressive de la pandémie ». 

Le premier responsable de Dynamique unitaire a par ailleurs déploré que « le ministre de l’intérieur dans sa communication du 1er juin 2020 a préféré renforcer le confinement, alors que la nouvelle stratégie sanitaire suggère le contraire ». En outre, il s’est questionné sur le maintien du confinement et du couvre-feu alors que des recours ont été introduits à la Cour Constitutionnelle aux fins d’annulation de la loi sur la catastrophe sanitaire qui sert de prétexte pour restreindre les libertés publiques. 

Au terme de son propos, Jean Rémy Yama a appelé les travailleurs à la vigilance et à se prendre en main, ainsi qu’à se mobiliser « pour mettre fin à cette infamie et restaurer toutes les libertés publiques pour le renouveau du Gabon ».

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop