jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneCovid-19: Dynamique unitaire dit niet au décret sur les nouvelles mesures gouvernementales

Covid-19: Dynamique unitaire dit niet au décret sur les nouvelles mesures gouvernementales

Ecouter cet article

Adopté en Conseil des Ministres, le projet de décret portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19 pris en application des dispositions de la Loi n° 003/2020 du 11 mai 2020, ne semble pas passer chez les partenaires sociaux. Pour la confédération syndicale Dynamique unitaire (DU), il est hors de question qu’ils baissent les bras.

Après avoir exulté aux lendemains des deux annulations des arrêtés 559/PM et 685/PM par la Cour constitutionnelle, les partenaires sociaux constatent avec regret que le gouvernement s’est montré téméraire à l’idée d’instaurer un pass sanitaire pour accéder aux lieux publics et facturer les test PCR. Face à la presse le jeudi 6 janvier dernier, la puissante plateforme syndicale Dynamique unitaire a fustigé le décret portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre lapropagation de la Covid-19 pris en application des dispositions de la Loi n° 003/2020 du 11 mai 2020.

Pour ces derniers, il est inadmissible que les libertés individuelles soient torpillées davantage. « Nous n’acceptons pas que nos libertés soient bafouées au prix d’un Ordre mondial qui veut imposer la vaccination à tout le monde. Bien que vivant sur une même planète, nous n’avons pas tous les mêmes réalités. Et nous ne réagissons pas tous de la même façon à ces vaccins expérimentaux », ont indiqué les syndicalistes. Non sans réaliser une analyse détaillée des nouvelles mesures gouvernementales adoptées via le décret susmentionné le 3 janvier dernier.

Pour Dynamique unitaire, le gouvernement viserait deux objectifs inavoués. « Le premier, c’est d’engranger suffisamment d’argent dont le gouvernement seul connaît la destination finale. Le deuxième objectif est d’obliger par tous les moyens la population à une vaccination qu’elle ne veut pas, pour faire plaisir aux lobbies internationaux », ont-ils conclu. Un schéma idyllique auquel les membres de la Dynamique unitaire s’inscrivent en faux et promettent de combattre et ce, « pour le respect de leurs libertés de citoyens ». Autant dire qu’à l’entame de cette nouvelle année, les armes ne semblent pas rangées entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop