mardi,30 novembre 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: Dynamique unitaire appelle à une «ville morte» le lundi 15 décembre...

Covid-19: Dynamique unitaire appelle à une «ville morte» le lundi 15 décembre prochain

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une déclaration faite ce mercredi 3 novembre 2021 devant la presse nationale et internationale que la Dynamique unitaire (DU) s’est insurgée contre les récentes mesures gouvernementales prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Pointant du doigt la facturation du test PCR et l’obligation d’autorisation pour accéder aux lieux publics, la puissance plateforme syndicale a invité les populations active et inactive à observer une ville morte le lundi 15 Décembre 2021.

Si le sujet au bout de toutes les lèvres des populations qui peinent à comprendre la logique des autorités de corser les restrictions déjà drastiques, la puissance confédération syndicale Dynamique unitaire a, quant à elle, décidé de montrer au créneau pour dénoncer une asphyxie sociale. En effet, durant une déclaration de presse faite ce mercredi 3 novembre 2021 à leur lieu habituel, les syndicalistes se sont dits opposés à ces nouvelles mesures gouvernementales qui ne concourent pas à apaiser les tensions au sein de notre société.

« Dynamique unitaire demande à tous les travailleurs de refuser la vaccination obligatoire. Autrement dit, Dynamique Unitaire s’oppose aux mesures prises par le gouvernement qui prennent effet à compter du 15 Décembre 2021 », a déclaré Roger Ondo Abessolo, vice-président de cette confédération syndicale.Fort de ce qui précède, la plateforme syndicale a appelé à une paralysie totale des activités durant la journée du lundi 15 décembre prochain. « Dynamique Unitaire déclare, Ville morte, sur toute l’étendue du territoire national, la journée du mercredi 15 Décembre 2021 », a-t-il indiqué.

Assimilant les nouvelles mesures gouvernementales à des « dérives totalitaires », la Dynamique Unitaire s’est dite ouverte à la mutualisation des efforts entre acteurs de la société civile afin d’exprimer de manière unanime un « non populaire ». Pour rappel, le gouvernement a récemment annoncé l’entrée en vigueur de restrictions à compter du 15 décembre prochain. Il s’agit entre autres de la fin de la gratuité du test PCR. Ce document sanitaire coûtera  20 000 francs CFA. Les urgences seront facturés à 50 000 francs CFA. À cela s’ajoute la présentation obligatoire d’une autorisation spéciale pour avoir accès aux lieux publics.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop