dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: des familles libanaises quittent le Gabon

Covid-19: des familles libanaises quittent le Gabon

Comme précédemment concernant les Français qui ont par dérogation spéciale du gouvernement, regagné la France leur pays, le Liban à son tour a décidé de rapatrier ses ressortissant du Gabon en raison du Covid-19 qui va crescendo dans la chaîne de contamination. C’est un avion d’une contenance de 130 passagers exceptionnellement autorisées à survoler le sol gabonais qui était en partance vers Beyrouth ce lundi 13 avril 2020 tel que révélé par nos confrères de Gabonreview. Une troisième vague de rapatriements qui crée d’emblée des suspicions chez les populations locales, lesquelles s’interrogent de plus en plus sur l’efficacité du dispositif de riposte contre la pandémie du Covid-19 au Gabon.

Ce lundi 13 avril 2020 a été marqué par un rapatriement de plus depuis la mise en place de la mesure de fermeture de frontières terrestres et aériennes. En effet, selon notre confrère de Gabonreview, un avion médicalisé en partance pour Beyrouth aurait quitté le sol gabonais en début d’après-midi sous les regards médusés des agents aéroportuaires. « Ils ont embarqué, en fin de matinée, dans un avion long-courrier arborant le cèdre vert du Liban sur l’empennage et le sigle d’Air Liban, Middle East Airlines (MEA) sur le fuselage », a précisé notre source. 

La même source précise que les passagers, tous de nationalité libanaise, auraient rallié l’aéroport International Léon Mba à bord d’un bus de la Société gabonaise de transport (Sogatra). Les photos diffusées sur la toile montrent des femmes, enfants et des hommes munis de leurs bagages. Une note qui serait issue de l’ambassade du Liban au Gabon révèle que le gouvernement de ce pays aurait décidé d’affréter des vols commerciaux pour leurs ressortissants vulnérables à l’étranger notamment les femmes enceintes, les personnes âgées, les malades graves et les mineurs. 

Seulement, ce troisième vol exceptionnellement autorisé depuis le 5 avril dernier, date du premier vol de rapatriement de Français vers leur pays d’origine, soulève de multiples interrogations. Sont-ils en train de fuir le pire en terre gabonaise ? La situation épidémiologique du Covid-19 au Gabon est-elle au centre de cette vague de départs volontaires vers leurs pays d’origine?

Si pour l’instant aucune réponse claire n’est apportée, il est évident que l’essor de cas positifs au Covid-19 depuis quelques jours n’est pas totalement étranger à ce nouveau rapatriement d’étrangers vers leurs pays d’origine. À ce jour le bilan est de 57 cas positifs contre seulement une guérison. Un bilan famélique qui ne crédibilise guère le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL coronavirus).

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt