lundi,30 novembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: des agents de l'Institut d'hygiène soupçonnés de facturer des opérations de...

Covid-19: des agents de l’Institut d’hygiène soupçonnés de facturer des opérations de désinfection de bâtiments

Alors que dans le cadre de la stratégie de riposte contre la propagation de la Covid-19 plusieurs opérations de désinfection de bâtiments administratifs et hospitaliers ont été effectuées ces dernières semaines, « des agents véreux », aux dires de certaines sources proches du ministère de la Santé, en poste à l’Institut d’hygiène publique et d’assainissement (IHPA) auraient mis en place un système pour se faire de l’argent facile. C’est le cas notamment lors de l’opération de désinfection du ministère du Pétrole où c’est près de 14 millions qui auraient été facturés alors que celle-ci est entièrement gratuite. 

En effet, dans un document dont Gabon Media Time a reçu copie, l’on apprend que l’opération de désinfection et de décontamination diligentée par la Direction générale des hydrocarbures aurait été facturée à la bagatelle somme de 14 millions de FCFA, dont un premier paiement effectué à hauteur de 8 254 000 de FCFA. Une information pour le moins curieuse alors que ces opérations entrent dans la stratégie de riposte contre la propagation du Coronavirus au Gabon. Elles sont gratuites et donc à la charge du Comité de pilotage et de riposte contre cette pandémie. 

Des agissements qui seraient, semblet-il, le fait d’agents au sein de l’Institut d’hygiène publique et d’assainissement. Selon une source au sein de cette administration contactée par Gabon Media Time, lesdits agents « agissent en violation des règles en vigueur, l’opération rentrant dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 est entièrement prise en charge par l’Etat et donc toutes facturations n’est que stratagème pour s’en mettre plein les poches sur le dos du contribuable », précise-t-elle. 

« Depuis l’apparition du virus et à chaque fois qu’un cas est signalé dans une administration publique, nous procédons à la désinfection. Nos interventions sont gratuites puisque ordonnées par le gouvernement. S’il y a des agents qui font payer ces prestations c’est pour se faire de l’argent facile et c’est un délit », a-t-elle poursuivi avant de relever que l’Institut d’hygiène publique et d’assainissement effectuait des opérations de désinfection et de décontamination sans délivrer une quelconque facture, mais juste un ordre de mission. 

Dans l’optique de convaincre les autorités qu’ils approchent, certain se ferait même passer pour  des agents de l’inspection générale des services du ministère de la Santé, confie une source proche du ministère qui n’a pas manqué de déplorer de tels agissements. Un fait suffisamment grave qui devrait dès lors interpeller les autorités en tête desquels le Premier ministre car selon certaines informations ils auraient utilisé le même modus operandi dans plusieurs administrations et structures hospitalières qui ont déjà été désinfectées et décontaminées.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion