lundi,21 septembre 2020
Accueil Derniers articles Covid-19: déjà plus de 100 mille cas en Afrique selon l’OMS

Covid-19: déjà plus de 100 mille cas en Afrique selon l’OMS

C’est par le biais d’un communiqué rendu public ce vendredi 22 mai 2020 que le Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a fait le point de la situation épidémiologique de la pandémie de Covid-19 sur le continent. Ainsi, cette partie du monde compte désormais plus de 100 000 cas confirmés et la pandémie s’est propagé à tous les pays depuis que le premier cas a été confirmé dans la région il y a 14 semaines. 

Si dès la détection du premier cas positif sur le continent, l’OMS avait exprimé s’est crainte de voir une explosion de contamination, la situation semble moins alarmante qu’il n’y paraît.  Selon le communiqué de l’organisation “l’Afrique n’a pas connu la forte mortalité observée dans certaines parties du monde. Aujourd’hui, il y a 3 100 décès confirmés sur le continent”. 

Avec un nombre de cas qui dépasse les 100 000, les premières analyses suggèrent que le faible taux de mortalité en Afrique pourrait être le résultat de la démographie et d’autres facteurs possibles. « L’Afrique est le continent le plus jeune sur le plan démographique, avec plus de 60 % de la population âgée de moins de 25 ans », peut-on lire. Des chiffres qui contrastent avec ceux de l’Europe. « Pour l’instant, le continent a été épargné par le nombre élevé de décès qui ont dévasté d’autres régions du monde », a déclaré Dr. Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Des résultats qui selon l’OMS seraient dus aux progrès significatifs enregistrés en matière de tests avec environ 1,5 million de tests de Covid-19 effectués jusqu’à présent. Toutefois, les taux de dépistage restent faibles et de nombreux pays continuent à avoir besoin d’un soutien pour intensifier le dépistage. Il est nécessaire d’étendre la capacité de dépistage dans les zones urbaines, semi-urbaines et rurales, et de fournir des kits de test supplémentaires. 

« Tester le plus grand nombre de personnes possible et protéger les professionnels de la santé qui entrent en contact avec des cas suspects et confirmés sont des aspects cruciaux de cette réponse. Malgré les pénuries mondiales, nous nous efforçons de donner la priorité à la livraison de kits de test et d’équipements de protection individuelle aux pays à revenu faible et intermédiaire qui ont les populations les plus vulnérables, en fonction du nombre de cas signalés », a déclaré pour sa part le Dr. Ahmed Al Mandhari, directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt