mardi,28 septembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: concert de casseroles pour dire non aux mesures gouvernementales

Covid-19: concert de casseroles pour dire non aux mesures gouvernementales

Ecouter cet article

Ce mercredi 17 février, plusieurs quartiers du Grand Libreville, regroupant les communes d’Owendo, Libreville et Akanda ont résonné dès 20 heures au rythme du bruit des ustensiles de cuisine. Objectif de ce mouvement annoncé quelques jours auparavant sur les réseaux sociaux, dire non aux mesures restrictives adoptées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, qui selon de nombreux Gabonais violent allègrement leurs libertés individuelles

C’est sans aucun doute une première dans l’histoire du Gabon que ce type de manifestation aura été organisé. En effet, excédées par les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la stratégie de riposte contre le coronavirus, les populations gabonaises ont décidé d’exprimer pacifiquement leur ras le bol frappant avec énergie dans des ustensiles de cuisine. 

Lancé sur les réseaux sociaux ce mouvement consistant à faire du bruit à l’aide d’ustensiles de cuisine chez soi a connu un succès pour le moins franc. « Nous en avons marre des mesures suicidaires prises par le gouvernement. Nous ne nions pas l’existence du covid-19, mais ces mesures ne cadrent pas avec les réalités que vivent les populations », a confié à Gabon Media Time un habitant du quartier Plein Ciel dans le cinquième arrondissement de Libreville. Ainsi, d’Avéa en passant par le PK09, Akournam, SNI Owendo, Derrière la Pédiatrie, Alenakiri, Trois Quartiers ou encore Avorbam, les populations ont répondu présent en faisant un maximum de bruit pour dire non aux mesures gouvernementales.

Il faut dire que d’autres villes du pays n’étaient pas en reste de ces manifestations. Ainsi, sur les réseaux sociaux des vidéos en provenance de Port-Gentil, Franceville et même Moanda, des bruits d’ustensiles de cuisine étaient au rendez-vous. Par ailleurs, plusieurs publications sur les réseaux sociaux laissent présager que les jours à venir ce type de manifestation se poursuivra.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop